Le Sénégalais, Hadjibou Soumaré annonce sa démission de la présidence de la Commission de l’UEMOA

[GARD align= »center »]

Hadjibou Soumaré

Hadjibou Soumaré|©DR

Maintenu depuis juin dernier à son poste, jusqu’à la tenue du prochain sommet de l’UEMOA, le Sénégalais Hadjibou Soumaré a annoncé jeudi sa démission à la tête de la présidence de la commission de l’organisation sous-régionale.

« J’ai mûrement réfléchi avant de rédiger deux lettres. Une adressée au président de la République pour lui demander de me décharger des fonctions de commissaire du Sénégal à l’UEMOA. La deuxième lettre que j’ai adressée au président de la Conférence des chefs de l’Etat pour demander aux chefs d’Etat de me libérer de mes charges du président de la Commission de l’UEMOA », a dit Hadjibou Soumaré dans une déclaration sur la Télévision sénégalaise (RTS, publique), et reprise par l’Agence de presse sénégalaise (Aps). M. Soumaré s’exprimait au sortir d’une audience avec le président de la République, Macky Sall.
L’ancien Premier ministre du Sénégal a ajouté  qu’il n’est plus dans les dispositions de pouvoir continuer le travail à la Commission de l’UEMOA.

« J’ai demandé au chef de l’Etat de pouvoir reprendre la liberté à compter du 1-er décembre », a-t-il précisé

 Elu au poste de présidence de la Commission de l’UEMO en janvier 2011, pour quatre ans, le Sénégalais avait vu son mandat qui devait arriver à terme, en juin 2016, prolongé par la conférence des chefs d’Etat de l’institution jusqu’au prochain sommet.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
Hadjibou SoumaréUemoa

[fbcomments]

Related Articles

Nigeria: un avion s'écrase au décollage à Lagos faisant 14 morts

Au moins quatorze personnes ont été tuées jeudi dans l'écrasement d'un avion nigérian avec vingt personnes à bord, juste après

Guinée: le président Alpha Condé s’achemine vers une réélection au 1er tour

Le président guinéen sortant Alpha Condé s’acheminait vers une réélection dès le premier tour de l’élection présidentielle, avec près de

Sénégal : Le journaliste condamné pour avoir publié de faux cas d’Ebola soutenu par sa rédaction

 [GARD align= »center »] La condamnation jeudi dernier de Felix Nzalé a suscité un tollé au sein de la communauté des journalistes

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*