Somalie: au moins 19 morts dans l’attaque contre un restaurant de Mogadiscio

[GARD align= »center »] 

Un corps est transporté après une attaque des rebelles islamistes shebab contre un restaurant du front de mer de Mogadiscio, le 22 janvier 2016|AFP

Un corps est transporté après une attaque des rebelles islamistes shebab contre un restaurant du front de mer de Mogadiscio, le 22 janvier 2016|AFP

L’attaque contre un restaurant du front de mer de la capitale somalienne Mogadiscio jeudi a fait au moins 19 morts et a été revendiquée par les rebelles islamistes shebab, a annoncé la police vendredi.

« Ils ont tué près de 20 personnes, dont des femmes et des enfants », a précisé un officier de police somalien, Mohamed Abdirahman, qualifiant l’attaque contre des civils de « barbare et brutale ».

Après une violente explosion, des hommes armés ont fait irruption dans le restaurant alors que des clients étaient attablés.

Les rebelles shebab, affiliés à Al-Qaïda, ont revendiqué l’attaque, dans laquelle quatre de leurs hommes armés ont été tués, et l’un d’entre eux capturé.

« Les combattants moudjahidines ont ciblé la plage du Lido », ont assuré les shebab sur la Radio-Andalus, antenne des islamistes, qualifiant l’attaque d' »opération majeure contre les ennemis d’Allah ».

Le quartier de la plage du Lido à Mogadiscio compte de nombreux restaurants, dont des établissements haut de gamme où se retrouvent des hommes d’affaires et des Somaliens de la diaspora de retour dans la ville.

« Le fait qu’ils aient choisi ce lieu pendant un soir de weekend montre à quel point les rebelles shebab sont sans merci », a ajouté M. Abdirahman.

« Ils voulaient tuer plus de civils, mais les forces de sécurité ont sauvé la plupart des gens », a-t-il poursuivi.

Les shebab, chassés depuis mi-2011 de Mogadiscio, puis de leurs principaux bastions du centre et du sud de la Somalie, contrôlent toujours de larges zones rurales, d’où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats-suicides -parfois jusque dans la capitale somalienne- contre les symboles du fragile gouvernement somalien ou contre la force militaire de l’Union africaine en Somalie (Amisom) qui le soutient.

AFP

[GARD align= »center »] 

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
explosionFusilladeShebabsomalie

[fbcomments]

Related Articles

« L’actualité africaine en 5 titres » du 08 septembre 2016

[GARD align= »center »] Teodorin Nguema sera jugé en France  Le vice-président équato-guinéen, Teodorin Obiang Nguema, sera jugé en France pour « blanchiment

Brin d’humeur: Au nom de la dignité

 [GARD align= »center »] Journée Internationale de lutte contre la violence faite aux femmes. Une journée pour dénoncer les atrocités qu’une poignée

80 % des malades cardiovasculaires vivent dans des pays en développement

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde et 80 pour cent de ces personnes atteintes

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*