Somalie: les shebab déterminés à tuer « un par un » tous les députés

Somalie: les shebab déterminés à tuer « un par un » tous les députés
les shebab déterminés à tuer

Des shebab se rendent aux forces de la Mission de l’Union africaine en Somalie, le 22 septembre 2012 à Garsale
© AFP/Archives Mohamed Abdiwahab

Les insurgés islamistes somaliens shebab vont « tuer un par un » tous les députés somaliens de la nouvelle Chambre désignée en août, a menacé lundi un de leurs responsables, affirmant que le député Mustafa Haji Mohamed, assassiné samedi, avait été le premier de la liste.

« L’élimination réussie de Mustafa Haji Mohamed était l’oeuvre de moudjahidine déterminés à tuer tous les députés », a déclaré à l’AFP, sous le couvert de l’anonymat, ce responsable, joint par téléphone depuis Nairobi.

« Nous allons tuer un par un les (…) députés somaliens, qui sont des mécréants et complices de l’occupation de leur pays » par des forces étrangères, a-t-il poursuivi en référence aux troupes de l’Union africaine et au contingent éthiopien qui épaulent les forces gouvernementales somaliennes face aux shebab.

Mustafa Haji Mohamed, beau-père de l’ancien président Sharif Cheikh Ahmed (2009-2012), a été abattu samedi soir, à la sortie d’une mosquée de Mogadiscio. C’est le premier député assassiné en Somalie depuis la désignation par une assemblée de chefs claniques de la nouvelle « Chambre du Peuple » qui compte 275 sièges. « Les 274 autres sont sur la liste d’attente pour mourir s’ils n’abandonnent pas » leur siège à l’Assemblée, « mise en place en infraction de la loi islamique », a ajouté ce responsable shebab. Le 12 septembre, moins de 48 heures après son élection, le nouveau président somalien Hassan Cheikh Mohamoud était sorti indemne d’un attentat revendiqué par les shebab et mené par trois kamikazes qui avaient attaqué l’hôtel où il se trouvait.

Depuis qu’ils ont été chassés en août 2011 de Mogadiscio, les shebab ont perdu un à un la quasi-totalité de leurs bastions mais contrôlent encore de vastes zones du sud et du centre de la Somalie. Ils ont multiplié les opérations de guérilla et les attentats, notamment dans la capitale.

AFP

 


Tags assigned to this article:
députéShebabsomalieUnion africaine

Related Articles

Côte d’ivoire : Guillaume Soro se bat pour une Candidature unique de Ouattara en 2015

[GARD align= »center »] Guillaume Kigbafori Soro, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne se réjouit de ce que l’idée d’une candidature unique

Enquête sur les accusations de financement libyen de Sarkozy en 2007

Des juges vont enquêter sur les accusations de financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 lancées par

Centrafrique: 1.300 musulmans escortés hors de Bangui par la force africaine

[GARD align= »center »] Quelque 1.300 musulmans qui se terraient en périphérie de Bangui, fréquemment attaqués par des milices à majorité chrétienne,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*