Nous sommes aussi cyniques que ceux-là mêmes que nous fustigeons

Nous sommes aussi cyniques que ceux-là mêmes que nous fustigeons

[GARD align= »center »]

cynisme

« Les États n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts » dixit Charles de Gaulle. Comme si l’entente cordiale, l’« amitié », dans ce monde barbare prétendument « civilisé », devait, à tout prix, céder le pas aux intérêts prédateurs égoïstes des uns et des autres.

En fait, cette citation cynique n’est valable que dans un monde dominé par l’idéologie capitaliste. On la répète à l’envi dans un élan sadomasochiste pour justifier tout et n’importe quoi. Cette vision capitaliste du monde fondée sur les règles de la compétitivité et de la concurrence ne semble souffrir d’aucune remise en question chez la plupart des Africains que nous sommes. Certains osent même parler de « réalisme ».

[GARD align= »center »]

Si, nous, Africains la répétons à tout va, c’est parce que nos cœurs et nos esprits, contrairement à ceux de nos aïeux, ont été gagnés à cette idéologie diabolique que nous prétendons pourtant combattre. Comment ne pas s’étonner d’entendre des Africains, y compris des Congolais eux-mêmes, affirmer que « le Rwanda déstabilise le Congo pour défendre ses intérêts » ? Comment ne pas être frappé par cette propension que nous avons à justifier l’injustifiable méphistophélique occidentale au nom de la défense des intérêts d’une minorité de privilégiés du « Nord » ?

Nous avons perdu les nobles principes que nos aïeux nous ont légués au nom de ce que certains dénomment le « réalisme politique et économique ». Le fait est que nous sommes, sans le réaliser, aussi cyniques que ceux-là mêmes que nous fustigeons. Sur ce, je bois mon lait…

Patrick Mbeko
Auteur / Analyste des questions géopolitiques

[wp_ad_camp_4]  [wp_ad_camp_4]

Patrick Mbeko

Patrick Mbeko

L'analyste des questions géopolitiques.


Tags assigned to this article:
afriquehistoirepolitique

Related Articles

Il est difficile d’être compris quand on s’exprime dans la même langue sans tenir le même langage.

[GARD align= »center »] Il y a souvent dans nos échanges un problème qui me semble fondamental, qui est celui du paradigme.

Ebola : pourquoi certains malades guérissent et d’autres non

[GARD align= »center »] L’épidémie d’Ebola continue sa progression fulgurante en Afrique de l’Ouest, avec 4 024 morts et 8 376 cas selon le dernier bilan

PRINTEMPS ARABES: Les dirigeants d’Afrique n’ont pas tiré les leçons

L’affirmation est d’Amnesty international qui fait état, dans son rapport rendu public le 24 mai, à Paris, de l’incapacité des États et des institutions internationales

1 commentaire

Espace commentaire
  1. decorse j-e
    decorse j-e 27 juillet, 2014, 16:44

    Laissez à Churchill ce qui n’est pas à de Gaulle : » l’Angleterre n’a ni amis ni ennemis;elle n’a que des intêrets ! »

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*