Soudan: Les Etats-Unis appelle à la libération de la chrétienne condamnée à mort pour apostasie

Soudan: Les Etats-Unis appelle à la libération de la chrétienne condamnée à mort pour apostasie

[GARD align= »center »]

La Soudanaise condamnée

| AFP

Quel sort sera réservé à Meriam Yahia Ibrahim Ishag, la chrétienne condamnée au Soudan à 100 coups de fouet pour adultère et à mort par pendaison pour apostasie ? La question mérite d’être posée lorsqu’on sait que l’Etat soudanais a récemment démenti avoir renoncé à l’exécution de la décision judiciaire. Les Etats-Unis s’inquiètent du sort de cette jeune dame qui croupit toujours dans les geôles soudanais.

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a dénoncé jeudi les décisions du Soudan et principalement quant au sort de Meriam Yahia Ibrahim Ishag.
« Le Soudan adopte depuis longtemps un chemin tortueux, et du temps où j’étais encore sénateur j’ai souvent voyagé dans la région pour essayer de mieux comprendre. En tant que secrétaire d’Etat je reste engagé pour ce pays et son peuple. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous sommes inquiets des peines auxquelles a été condamnée Meriam Yahya Ibrahim Ishag », a indiqué John Kerry dans un communiqué.

Pour le responsable américain, Mme Ishag est la mère de deux jeunes enfants et elle et ses enfants devraient pouvoir se retrouver chez eux avec leur famille au lieu qu’elle soit emprisonnée pour apostasie.
« J’appelle le gouvernement et la justice soudanaise à respecter le droit fondamental de Mme Ishag à la liberté et à exercer sa religion », a déclaré John Kerry.

[GARD align= »center »]

Le secrétaire d’Etat américain demande ainsi aux dirigeants soudanais d’abroger les lois qui sont contraires à la constitution provisoire de 2005 et à la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Meriam Yahia Ibrahim Ishag (27 ans), née d’un père musulman et d’une mère chrétienne, a été condamnée à mort le 15 mai par un tribunal cour pénale en vertu de la loi islamique en vigueur qui interdit les conversions. La jeune dame a d’ailleurs accouché en fin mai d’une fille en prison.
Meriam Yahia Ibrahim Ishag qui s’est mariée à un chrétien Daniel Wani qui est un ressortissant américain originaire du Soudan du Sud, a également été condamnée à 100 coups de fouet pour adultère, selon l’interprétation soudanaise de la charia qui veut que toute union entre une musulmane et un non-musulman soit considérée comme un adultère.

[GARD align= »center »]

Meriam Yahia Ibrahim Ishag a refusé d’abjurer sa foi chrétienne au profit de l’islam devant la cour qui l’a condamnée à mort. Elle a souvent expliqué n’avoir jamais été musulmane parce qu’élevée par sa mère chrétienne. Thèse corroborée par Amnesty International qui ajoute que son père était absent pendant son enfance.

© Oeildafrique.com

 


Tags assigned to this article:
soudan

Related Articles

Afrique : dur dur, le travail dans les chantiers chinois

Au Tchad, comme dans plusieurs pays africains, les Chinois construisent plusieurs infrastructures (routes, bâtiments, etc.). Mais les conditions de travail

Roger Rajah Muntu : La voix congolaise la plus « entendue » dans l’espace francophone

[GARD align= »center »] On l’a vu apparaître comme un feu follet sur le site des vidéos en ligne congolais congomikili.com avec

La CPI va se plaindre à l’ONU contre la RDC pour avoir refusé d’arrêter Omar el-Béchir

[GARD align= »center »] La Cour pénale internationale (CPI) n’a toujours pas digéré le refus des autorités de la République démocratique du

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*