Syrie: Nicolas Sarkozy affirme qu’il faut être plus ferme contre le régime de Damas

Syrie: Nicolas Sarkozy affirme qu’il faut être plus ferme contre le régime de Damas

Depuis le Maroc, l’ex-président français regrette que Paris ne s’oppose pas davantage au régime d’El-Assad. « On m’a critiqué sur la Libye mais moi, au moins, j’ai agi », aurait-il déclaré en petit comité, selon Le Parisien ce dimanche.

Nicolas Sarkozy affirme qu'il faut être plus ferme contre le régime de damas

MAROC – En séjour à l’étranger, l’ancien président français Nicolas Sarkozy critique la gestion du chef de l’Etat François Hollande au sujet des violences en Syrie. AFP PHOTO / KENZO TRIBOUILLARD

C’est un tir longue distance. Depuis le Maroc, Nicolas Sarkozy écorche François Hollande dans la presse. Selon Le Parisien, qui rapporte des propos de l’ex-président tenus en « petit comité » lors de son séjour à l’étranger, Nicolas Sarkozy estime que Paris se montre trop faible dans le conflit syrien.

« On m’a critiqué sur la Libye mais moi au moins, j’ai agi », aurait-il affirmé, selon le quotidien. « Il faut être plus ferme contre le régime de Damas, beaucoup plus ferme », ajoute l’ancien chef de l’Etat français, pour qui son successeur n’a pas encore pris « la dimension » du poste auquel il a été élu.

Plus généralement sur l’international, Nicolas Sarkozy juge sévèrement les débuts de François Hollande, s’étonnant d’un « début de brouille » avec la chancelière allemande Angela Merkel.

Sur le plan national, il glisse par ailleurs son souhait de ne pas vouloir être « instrumentalisé » dans la guerre des chefs à l’UMP. « Je ne roule pour personne […] que le meilleur gagne », affirme l’ex-président qui constate néamoins que François Fillon « sera difficile à battre ».

En Syrie, plus de 20 000 personnes -dont 14 000 civils- sont mortes dans les violences depuis le début de la contestation du régime de Bachar el-Assad en mars 2011, d’après l’Observatoire syrien des droits de l’Homme. Cette contestation s’amplifie depuis l’attentat qui a tué des responsables militaires à Damas et se concentre, depuis samedi, sur la ville d’Alep.

 

lexpress

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
Conflitdamasnicolas sarkozySyrien

Related Articles

Agression raciste en Ecosse: l’agresseur condamné à 10 mois de prison

[GARD align= »center »] De milliers d’Ecossais ont regardé la vidéo d’agression de l’artiste Melo par un raciste dénommé Francis Muir, dans

Belgique: Roch Kaboré et Cécile Kyenge récompensés au Rebranding Africa forum

[GARD align= »center »] La 3è édition du Rebranding Africa Forum s’est achevée vendredi à Bruxelles avec un gala. Plusieurs personnalités africaines

Accident d’avion au Pakistan: la compagnie accuse la météo, colère des familles

Le crash de l’avion de ligne pakistanais qui a fait 127 morts vendredi près d’Islamabad a été causé par la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*