Syrie: pour Macky Sall, "la France n'est pas seule"

Syrie: pour Macky Sall, "la France n'est pas seule"

Le président sénégalais Macky Sall a affirmé, samedi à Nice, que la France « n'était pas seule » sur le dossier syrien, assurant que « d'ici à la semaine prochaine, les choses allaient changer » avec le rapport des experts des Nations unies.

« La France n'est pas seule (…) ce qui se passe en Syrie nous le condamnons de la façon la plus forte (…) Nous condamnons très fermement l'usage des armes (chimiques) mais nous avons besoin du support de l'ONU (…) Attendons des éléments d'évidence pour donner suite. Nous pensons même que d'ici à la semaine prochaine les choses vont changer », a déclaré à la presse le président Sall, en référénce au rapport des experts de l'ONU sur l'attaque chimique du 21 août près de Damas.

M. Sall s'exprimait à l'issue d'un entretien avec le président François Hollande, en marge de la cérémonie d'ouverture des 7e jeux de la Francophonie.

« Je crois, a-t-il poursuivi, que le président Hollande savait très bien en allant au G20 que les lignes n'allaient pas encore bouger mais ce qui fera bouger les lignes, je pense, ce sera la conclusion du rapport des inspecteurs de l'ONU, d'ici la semaine prochaine certainement ».

zp8497586rq
Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
Syrie

Related Articles

RDC: le président Kabila accorde une grâce collective

Le président de la République Démocratique du Congo, Joseph Kabila, a signé mercredi une « mesure de grâce collective » pour des

Congo-Brazza: Clément Mouamba serait le Premier Ministre du nouveau gouvernement

[GARD align= »center »] Depuis le samedi 16, date de l’investiture du Président Denis Sassou Nguesso pour un nouveau mandat de cinq,

Coup d’Etat au Burundi: les principaux leaders de la tentative ont été arrêtés

Après avoir reconnu l’échec de leur coup d’Etat, les principaux leaders de ce mouvement sont aux arrêts. Au moins trois