Tchad : un Français, se disant opposant à Idriss Déby, expulsé

[GARD align= »center »]

Idriss Déby a tenu son dernier meeting au stade de Ndjamena, ce 8 avril 2016.© ISSOUF SANOGO / AFP

Idriss Déby a tenu son dernier meeting au stade de Ndjamena, ce 8 avril 2016.© ISSOUF SANOGO / AFP

Un Français, Thomas Dietrich, se présentant comme opposant au régime tchadien, a été expulsé vers le Cameroun lundi matin, après avoir été arrêté la veille peu après son arrivée à N’Djamena, a constaté un journaliste de l’AFP.

M. Dietrich, placé dans un vol à destination de Douala, a assuré avoir été maltraité physiquement et s’être fait dérober de l’argent et son téléphone portable après son interpellation.

Il était arrivé samedi à N’Djamena. «Le visa lui avait été refusé depuis Paris, il est passé par Yaoundé pour l’obtenir. Il a été interpellé» dimanche matin, avait indiqué une source policière.

Son arrestation avait été confirmée par l’opposition sur les réseaux sociaux, selon lesquels le Français a été interpellé par l’Agence nationale de sécurité (ANS, services de renseignement).

Dans un message diffusé sur Facebook, Thomas Dietrich avait annoncé sa visite à N’Djamena et dénoncé «la dictature qui opprime» le Tchad, «les violations des droits de l’Homme» en se déclarant solidaire d’un «peuple qui crie famine».

Il est l’auteur d’un roman qui se déroule au Tchad, «Les enfants de Toumaï» publié en janvier 2016 chez Albin Michel.

Le chef de l’Etat Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 26 ans, s’est présenté le 10 avril à la présidentielle pour un 5e mandat de cinq ans, dont le résultat est attendu dans une semaine.

La société civile est interdite de manifestation, l’administration, les hôpitaux et les universités sont en grève. Le Tchad, producteur de pétrole, est classé parmi les cinq pays le plus pauvres au monde.

AFP

[GARD align= »center »]

Tags assigned to this article:
Idriss DébyTchad

[fbcomments]

Related Articles

Centrafrique : le Parti de François Bozizé boycotte le Forum de Bangui

Le Forum de Bangui censé ouvrir la voix au processus de réconciliation nationale et l’instauration d’un climat de paix en vue des élections générales cette année, s’est ouvert lundi à Bangui sur un air de désaccord.

Le Gabon porte plainte contre le journaliste français Pierre Péan

 [GARD align= »center »] L’Etat gabonais a porté plainte en France contre le journaliste français Pierre Péan pour ses propos gravement diffamatoires,

A N’Djamena, l’interdiction du voile intégral après un attentat divise les musulmans

L’interdiction totale du port de la burqa après un double attentat meurtrier à N’Djamena attribué aux islamistes de Boko Haram

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*