Tchad: l’armée tue 117 terroristes de Boko Haram

Tchad: l’armée tue 117 terroristes de Boko Haram
Les soldats tchadiens

Les soldats tchadiens

L’armée tchadienne a affirmé, jeudi dans un communiqué de presse, avoir tué 117 éléments de la secte terroriste de Boko Haram en deux semaines de combats dans la zone du Lac Tchad.

«Nous avons tué 117 combattants de Boko Haram lors de cette opération de deux semaines», a affirmé le colonel Azem Bermandoa, porte-parole de l’armée tchadienne. En revanche, il a ajouté que deux soldats tchadiens ont été tués et plusieurs d’entre eux blessés.

En plus, selon le porte-parole de l’armée tchadienne, les soldats ont détruit plusieurs bateaux de Boko Haram et saisi des armes lors des opérations.
«Le ratissage continue et le bilan définitif sera communiqué ultérieurement», a indiqué l’état-major tchadien.

Boko Haram tente de s’infiltrer dans les îles du Lac Tchad pour perpétrer des attaques. Face à cette situation, l’armée a lancé une offensive pour débusquer et neutraliser les terroristes des îles.

Le groupe Boko Haram, qui se fait appeler Province d’Afrique de l’Ouest de l’Etat islamique depuis son allégeance à l’Etat islamique (EI), a accentué ses attaques depuis quelques semaines, en riposte à la contre-offensive régionale conduite par le Nigeria, le Cameroun, le Tchad et le Niger.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
arméeBoko HaramTchadterroristes

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Congo-Brazzaville : Le colonel Marcel Ntsourou a été entendu par le juge d’instruction

 [wp_ad_camp_3] Arrêté le 16 décembre 2013 à la suite des échanges de tirs entre sa garde et les forces de

Congo: près de 60 pour cent des femmes congolaises atteintes du cancer du sein

Sur plus de 500 cas de cancer enregistrés au Centre Hospitalier Universitaire de Brazzaville (CHUB), près de 60% des femmes

RDC: les combats contre les « terroristes » dans l’Est du pays sera long

 [GARD align= »center »] Les Nations unies ont averti mercredi que le combat contre les auteurs des massacres ayant coûté la vie

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*