Tchad: l’opposition menace la CENI

[GARD align= »center »]

Un bulletin de vote lors du premier tour de la présidentielle au Tchad, le 10 avril 2016. © ISSOUF SANOGO / AFP

Un bulletin de vote lors du premier tour de la présidentielle au Tchad, le 10 avril 2016. © ISSOUF SANOGO / AFP

Un «gouvernement de salut national ». C’est ce qu’entend former l’opposition tchadienne si la Commission électorale nationale indépendante (CENI) déclare gagnant le président sortant Idriss Déby Itno.

Les opposants au président sortant, Idriss Déby sont en colère. Ils ont mis  en garde la CENI et le Conseil constitutionnel « contre toute tentative d’avalise un hold-up électoral ».  Dans une déclaration, ils menacent de former un «gouvernement de salut national» si la Commission électorale nationale indépendante (CENI) déclare gagnant le président sortant Idriss Déby Itno.

Les candidats de l’opposition à l’élection présidentielle du 10 avril au Tchad ont décident de ne pas reconnaître une institution issue de ce hold-up électoral. « Nous prenons la lourde responsabilité historique de se réserver le droit, le cas échéant, de mettre en place un gouvernement de salut public », a précisé Mahamat Ahmat Allabo, leader et candidat du Parti pour les libertés et la démocratie.

Huit candidats ont signé le document, parmi eux, le chef de file de l’opposition, Saleh Kebzabo, et l’ancien Premier ministre Joseph Djimrangar Dadnadji.

Le président de la CENI, Royoumbaye Nadoumngar, a rassuré mardi que les résultats provisoires seront publiés dans les 15 jours suivant le scrutin, comme l’exige le code électoral. 

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
ceniélection présidentielleoppositionTchad

[fbcomments]

Related Articles

Présidentielle au Gabon: Ali Bongo déclare attendre « sereinement » l’annonce des résultats

[GARD align= »center »] Le président sortant du Gabon, Ali Bongo Ondimba, a déclaré dimanche attendre sereinement les résultats de l’élection présidentielle

Huit fonctionnaires arrêtés pour une affaire liée à l’opposant Moïse Katumbi en RDC

[GARD align= »center »] Huit fonctionnaires soupçonnés d’être impliqués dans la disparition d’un dossier lié à la condamnation de l’opposant Moïse Katumbi

Centrafrique: une cour spéciale pour juger les graves crimes perpétrés depuis 2012

Plusieurs associations et organisations proposent la création d’une Cour pénale spéciale pour juger les crimes les plus graves perpétrés en

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*