Tchad: le Premier ministre reconduit après l’investiture de Deby

[GARD align= »center »]

Le Premier ministre tchadien, Pahimi Padacké Albert

Le Premier ministre tchadien, Pahimi Padacké Albert, (Photo by Thomas SAMSON/Gamma-Rapho via Getty Images)

Le Premier ministre tchadien, Pahimi Padacké Albert, a été reconduit dans ses fonctions après l’investiture pour un cinquième mandat du chef de l’Etat Idriss Deby Itno, selon un décret présidentiel publié lundi soir.

Quelques heures après la prestation de serment du chef de l’Etat en présence d’une quinzaine de chefs d’Etats africains, M. Padacké Albert avait présenté la démission de son gouvernement, comme le veut la Constitution tchadienne.

En poste depuis février 2016, le président du Rassemblement national des Démocrates tchadiens (RNDT-le réveil), parti politique allié au Mouvement patriotique du Salut (MPS, au pouvoir), a donc été reconduit.

Candidat à l’élection présidentielle de 2011, où il était arrivé en deuxième position, Pahimi Padacké Albert avait décidé en février de soutenir la candidature du président Deby à la présidentielle du 10 avril. Il avait été nommé à la tête du gouvernement quelques jours plus tard.

Au Tchad, la durée en poste d’un Premier ministre varie entre un et deux ans.

Le président Deby, 64 ans, a prêté serment lundi dans un climat tendu après la mort dimanche d’un manifestant à N’Djamena lors d’une marche d’opposants qui contestaient sa réélection.

L’opposition qualifie de « hold-up électoral » la réélection de M. Deby au premier tour avec près de 60% des voix, loin devant son premier poursuivant, Saleh Kebzabo (12,77%).

AFP

[GARD align= »center »]

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
éléctionéléctionsgouvernementpolitiqueTchad

[fbcomments]

Related Articles

RDC : Pas de liberté provisoire pour Koffi Olomidé

[GARD align= »center »] Koffi Olomidé devra rester encore entre les quatre murs du centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa. La

RDC: le président Kabila promulgue la loi créant une Cour constitutionnelle

Le président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, a accédé mardi à une demande de longue date

Tchad: 69 étudiants condamnés pour « outrage à l’autorité de l’État »

[GARD align= »center »] Soixante-neuf étudiants ont été condamnés mardi au Tchad à un mois de prison ferme pour « outrage à l’autorité

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*