Thierry Henry, touchera 30 millions d’euros à Sky Sports

Thierry Henry, touchera 30 millions d’euros à Sky Sports

 [GARD align= »center »]

Thierry Henri en publicité pour la Sky News Sport. © Sky News Sport

Thierry Henri en publicité pour la Sky News Sport. © Sky News Sport

Fraîchement retraité des terrains, l’ancien joueur de l’équipe de France touchera une somme record pour un consultant à la télévision.

Après le foot, la télévision. En annonçant officiellement sa retraite mardi, Thierry Henry avait tout prévu. Et surtout déjà parfaitement négocié sa vie en dehors d’un sport qui l’a fait roi durant de nombreuses années. Désormais, pour écouter, voir et entendre le meilleur buteur de l’histoire des Bleus, il faudra regarder la chaîne de télévision britannique Sky Sports, premier réseau sportif au Royaume-Uni (télévision + site internet). Le Français, en fin communicant qu’il est, avait réservé la primeur de son annonce à son nouvel employeur, qui a su le convaincre de s’engager pour les six prochaines années à ses côtés. Il débutera dans ses nouvelles fonctions dès le début de l’année 2015.

Sky Sports a trouvé les arguments pour s’adjoindre ses services en proposant notamment un salaire de 24 millions de livres, soit un peu plus de 30 millions d’euros, selon des chiffres relayés par la presse anglaise. Une somme mirobolante qui fait de Thierry Henry le consultant de football le mieux payé de la télévision. Le natif des Ulis empochera la coquette somme de 5 millions d’euros par an, soit plus de 400.000 euros par mois. Un salaire qui dépasse celui perçu aux Etats-Unis avec les New York Red Bulls (Ndlr: il touchait 3,1 millions d’euros lors de sa dernière saison).

Interdiction de travailler avec les rivaux de Sky Sports

A titre de comparaison, Christophe Dugarry et Bixente Lizarazu, respectivement sur Canal + et TF1, percevraient 350.000 euros … par an pour leurs expertises et analyses. Selon la presse anglaise, le contrat de Henry l’autorisera à travailler pour la BBC (Ndlr: chaine du service public) lors des grands tournois internationaux comme lors de la Coupe du monde au Brésil, que le Français avait couvert en tant que consultant. En revanche, interdiction de collaborer avec les rivaux de Sky Sports, qui, comme le révèle le Daily Mail, étaient nombreux pour s’offrir les services de l’ancien buteur d’Arsenal.

Au sein de Sky Sports, «Titi» occupera le poste d’ambassadeur et d’expert numéro 1 sur la Premier League, championnat le plus médiatisé de la planète football. Ses nouveaux partenaires de jeu se nomment Jamie Reknapp, Jamie Carragher, ou encore Gary Neville, tous anciens joueurs de haut niveau et membres de l’écurie Sky Sports. «C’est une étape logique (d’être consultant), assure Thierry Henry. Cela me donne l’opportunité de rester proche du jeu et du terrain.» Avant d’entamer une carrière d’entraîneur?

Source: Le Scan

 


Tags assigned to this article:
sportThierry Henri

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Espagne Fraude fiscale : Samuel Eto’o risque la prison

En froid depuis quelques temps avec José María Mesalles, son ancien avocat, conseiller et confident, Samuel Eto’o fils va devoir

On perd la trace de 70% des jeunes joueurs africains à leur arrivée en Europe

[GARD align= »center »] La grande majorité des jeunes footballeurs africains qui tentent leur chance en Europe échouent à devenir professionnels, avec

CAN-2015 : une RDC maladroite concède le nul à la Zambie

La République Démocratique du Congo, dominatrice mais trop imprécise, a concédé le nul 1-1 face à la Zambie, dans le

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*