Togo: 80% d’anciens ministres reconduit dans le nouveau gouvernement

Togo: 80% d’anciens ministres reconduit dans le nouveau gouvernement

La fumée blanche est enfin sortie du côté de Lomé dans la soirée de ce mardi 17 septembre après six semaines d’attente. Après la confiance renouvelée à son Premier-ministre, Séléagodji Ahoomey-Zunu, à quel miracle fallait-il espérer s’attendre dans la composition du nouveau gouvernement. Ce miracle n’aura pas lieu. L’équipe précédente a été reconduite à 80% avec huit nouvelles entrées sur un total de 26 ministres dont quatre femmes. Le sacré ministère de la défense est encore une fois aux mains de Faure Gnassingbé. Le ministère de la santé se trouve lui rattaché provisoirement à la primature. L’UFC (l’Union des forces du changement) Gilchrist Olympio pour son retentissant ralliement au pouvoir se voit confier quatre ministères qui n’ont valeur que de nom. Pour le reste, ils devront toujours patienter.

Composition du gouvernement :

Premier ministre, chef du gouvernement : Arthème Séléagodji Ahoomey-Zunu

Ministre de l’Economie et des Finances : Adji Otéth Ayassor

Ministre du Développement à la base, de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes : Mme Sidémeho Tomégah-Dogbé

Ministre de la Justice et des Relations avec les institutions de la république : M. Koffi Essaw

Ministre de la Modernisation de l’administration : Eliott Ohin

Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche : Octave Nicoué Broohm

Ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités territoriales : Gilbert Bawara

Ministre des Mines et de l’Energie : Dammipi Noupokou

Ministre de l’Action sociale, de la Promotion de la femme et de l’Alphabétisation : Mme Dédé Ahoéfa Ekoué

Ministre des Postes et de l’Economie numérique : Mme Cina Lawson

Ministre de la Sécurité et de la Protection civile : Damehane Yark

Ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Industrie : Amadou Brim-Bouraïma Diabacté

Ministre des Travaux publics et des Transports : Ninsao Gnofam

Ministre de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche : Conole Ouro koura Agadazi

Ministre des Droits de l’homme et de la Consolidation de la démocratie chargé de la mise en œuvre des recommandations de la CVJR : Me Yacoubou Hamadou

Ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé : Mme Bernadette Léguézim-Balouki

Ministre de la Planification, du développement et de l’Aménagement du territoire : Mawussi Djossou Sémodji

Ministre de l’Equipement rurale : Bissoune Nabagou

Ministre de la Fonction publique : Gourdigou Kolani

Ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat : Me Fiatuwo Kwadjo Séssenou

Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération : Robert Dussey

Ministre des enseignements primaires et secondaires : Florent Badjam Manganawoé

Ministre du Travail de l’Emploi et de la Sécurité sociale : John Siabi Kwamé Nkrumah

Ministre de l’Environnement et des Ressources forestières : André Johnson

Ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et de la Formation civique : Mme Kouméalo Anaté

Ministre des Sports et des Loisirs : Mme Angèle Amouzou Djaké

Ministre d’Etat chargé des Affaires présidentielles : Esso Solitoki

Le Ministère de la Santé est provisoirement rattaché à la Primature

 

Jonas Saraka
Abidjan-Oeildafrique.com

 

Jonas Saraka

Jonas Saraka

KOUAKOU Kouamé Jonas alias Jonas SARAKA. Licence de Journalisme, DEUG II en Sciences économiques.


Tags assigned to this article:
gouvernementministresTogo

Related Articles

Togo : les écoles fermées jusqu’à nouvel ordre

Les établissements scolaires du Togo ont connu des perturbations mardi suite à des manifestations d’élèves dans les rues de Lomé

Togo: Pour Awa Nana, c’est au pouvoir d’exécuter la décision de la CJCEDEAO dans l’affaire Kpatcha Gnassingbé

[GARD align= »center »] L’affaire d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat togolais déclenchée de toute pièce en Avril 2009 est revenue

Togo : Le gouvernement dénoncent de faux résultats publiés par les partisans des candidats

Alors que les résultats officiels de l’élection présidentielle du 25 avril 2015 se font encore attendre, plusieurs chiffres sont publiés

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*