Togo : Après 3 jours de débrayage, tous les enseignants regagnent les classes ce jeudi

Togo : Après 3 jours de débrayage, tous les enseignants regagnent les classes ce jeudi

 [GARD align= »center »]

Manifestation de l’Union des syndicats des enseignants du Togo ( USET ) | Photo : Archives

Manifestation de l’Union des syndicats des enseignants du Togo ( USET ) | Photo : Archives

La rentrée scolaire 2014-2015 qui a eu lieu au Togo le lundi n’a pas été effective au niveau de tous les enseignants. La plupart, réunis au sein de l’Union des syndicats de l’éducation du Toogo (USET) ont observé un mouvement de débrayage en contestation au manque de payement des primes de rentrée et de bibliothèque.

Le gouvernement togolais avait demandé aux enseignants de reprendre le chemin des classes et d’entamer l’année scolaire sans que les primes qui devaient servir à préparer la rentrée au niveau du corps enseignant ne soient payées. La raison évoquée par le gouvernement était l’obligation de solder les salaires du mois de septembre dernier avant de lancer le paiement des primes aux enseignants.

Le ministre des enseignants primaire et secondaire, Florent Maganawé qui a porté cette décision du gouvernement à la connaissance des enseignants n’a pas donné le délai précis dans lequel les primes seront versées. Ayant compris la situation, l’USET a lancé un grève pour obliger le gouvernement à honorer ses engagements.

La grève observée les 29, 30 septembre et ce 1er octobre a été largement respectée dans plusieurs établissements à l’intérieur du pays selon les responsables de cette fédération syndicale qui se satisfont du respect du mot d’ordre à la grève.

Ainsi, le bureau fédéral de l’Union des syndicats de l’éducation du Togo a appelé mercredi ses membres à retrouver le chemin des classes à partir de jeudi. « Le bureau de l’Union des syndicats de l’éducation du Togo (Uset) remercie tous les enseignants, suspend son mot d’ordre de grève, et les invite à reprendre effectivement les cours ce jeudi 2 octobre », a indiqué Sodja Kalaha le secrétaire général de l’USET.

De son côté, le porte-parole du syndicat, Yaovi Atsou Atcha a expliqué qu’après cette grève de mécontentement de trois jours, il est normal de suspendre le mouvement et de donner la chance au gouvernement pour rectifier le tir.

Toutefois, le syndicat menace de nouveau et indique que si d’ici le 7 octobre rien n’est fait, la mobilisation reprendra pour un autre mouvement de grève.

Didier Assogba
Lomé – Oeildafrique.com

Didier Assogba

Didier Assogba

Journaliste à Oeil d'Afrique. Basé à Lomé, Togo


Tags assigned to this article:
enseignantsgouvernementGrevesalaire

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Togo : dossier des incendies, Jean-Pierre Fabre et Zeus Ajavon accusent la justice

[GARD align= »center »] Au Togo, l’Affaire des incendies des marchés de Lomé et de Kara refait surface. En effet, depuis quelques

Les OSC et les Femmes togolaises crient #BringBackOurGirls

[GARD align= »center »] Une grande manifestation publique dans les rues s’est déroulée jeudi pour manifester le soutien des femmes togolaises à

Togo: sit-in de journalistes pour exiger la libération d’un confrère

Une cinquantaine de journalistes des médias privés ont organisé vendredi un sit-in non loin de la Direction centrale de la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*