Togo: exercice militaire anti-terroriste en présence du chef de l’Etat

[GARD align= »center »]

Le Président togolais Faure Gnassingbe

Le Président togolais Faure Gnassingbe

Un exercice de simulation d’attaque terroriste s’est déroulé jeudi à l’hôtel Radisson Blu devant abriter en octobre prochain le sommet extraordinaire de l’Union africaine (UA) sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique. C’était en présence du président togolais, Faure Gnassingbé. 

Pour la hiérarchie militaire, cette opération de simulation boucle un exercice d’occupation de zone dans le quartier administratif de Lomé qu’organisent les Forces armées togolaises (FAT) du 16 au 18 février dans le cadre de l’entraînement de ses troupes.

La démarche intervient quelques semaines après les malheureux événements terroristes enregistrés au Radisson Blu Hotel de Bamako au Mali et Splendid Hotel de Ouagadougou au Burkina Faso.

Cette manœuvre a permis aux troupes de s’entraîner dans les conditions urbaines à forte concentration humaine en vue de les préparer aux nouveaux défis sécuritaires de la sous-région.

La scène a consisté à neutraliser trois terroristes lourdement armés qui tentaient d’entrer de force dans l’hôtel pour commettre leur forfait. C’est sans compter avec la vigilance et l’intervention rapide et radicale d’une unité de commandos spécialisés.

Devant le président de la République, les terroristes ont été neutralisés par cette unité spécialisée des FAT.

Cette opération a été accomplie dans le temps imparti. Cependant la vigilance doit être de mise dans ce renforcement du dispositif sécuritaire car les terroristes sont des hommes sans foi, ni loi qui sont prêts à laisser leur vie dans leur forfaiture, selon les autorités.

Les actes terroristes et de radicalisme prennent de l’ampleur dans la sous-région ouest africaine et chaque Etat, prenant la mesure de la chose, se prépare de façon à relever le défi du terrorisme. 

Pour faire face à ces attaques terroristes une unité de gendarmerie a été récemment créée en conseil des ministres par le gouvernement togolais.

Le Togo est jusqu’ici épargné de ces attaques terroristes qui ont fait des milliers de victimes dans plusieurs pays de la sous-région ouest africaine dont le Nigéria, le Niger, le Mali et le Burkina Faso.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
térroristeTogo

[fbcomments]

Related Articles

Egypte: 2 ans de prison pour le président du syndicat de la presse

[GARD align= »center »] Le président du Syndicat de la presse égyptienne, Yehya Kallache, et deux de ses collaborateurs ont été condamnés

Algérie : Abdelaziz Bouteflika encore en France pour des contrôles médicaux

[GARD align= »center »] Abdelaziz Bouteflika, le président algérien est arrivé en France lundi pour effectuer des « contrôles médicaux périodiques. L’annonce est

Bonjour Afrique

Voici la rubrique « Bonjour, Afrique » avec Xinhua: 16/04/2012 Khartoum met en garde le Soudan du Sud contre tout dommage causé aux

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*