Togo: Faure Gnassingbé inaugure le 3e quai du port de Lomé

Togo: Faure Gnassingbé inaugure le 3e quai du port de Lomé

[GARD align= »center »]

Le troisième quai du port autonome de Lomé est en marche depuis mardi. Le Chef de l’Etat togolais, Faure Essozimna Gnassingbé a procédé à son inauguration en présence de ses pairs du Bénin, Yayi Boni et du Niger, Mamadou Issifou.

Le troisième quai du port autonome de Lomé est en marche depuis mardi. Le Chef de l’Etat togolais, Faure Essozimna Gnassingbé a procédé à son inauguration en présence de ses pairs du Bénin, Yayi Boni et du Niger, Mamadou Issifou.

Le troisième quai du port autonome de Lomé est en marche depuis mardi. Le Chef de l’Etat togolais, Faure Essozimna Gnassingbé a procédé à son inauguration en présence de ses pairs du Bénin, Yayi Boni et du Niger, Mamadou Issifou.

Les autorités togolaises ont annoncé le démarrage du troisième quai du port de Lomé. Les activités de cette nouvelle infrastructure donneront à la plateforme portuaire de Lomé, une dimension régionale exceptionnelle.

Le 3e quai est long de 450 mètres avec un tirant d’eau de 15 mètres, pouvant accueillir des navires de nouvelle génération, et transporter au moins 7000 conteneurs de 20 pieds. La structure a été conçue par le groupe Bolloré sur fonds propres et a coûté près de 300 milliards d’investissements.

Le 3e quai est un outil stratégique pour l’intégration dans la sous-région ouest-africaine. Il a été conçu pour que les nouveaux atouts du seul port en eau profonde de l’Afrique améliorent l’offre de service pour toute la sous-région et en particulier pour les pays enclavés de l’hinterland. Il renforcera l’activité de réexportation vers les pays de l’hinterland notamment le Niger, le Mali et le Burkina.

«Le Togo s’est résolument positionné comme une destination de choix pour les grands armateurs internationaux. C’est aussi un remarquable projet d’intégration qui sert plus que jamais les pays enclavés comme le Mali, le Niger et le Burkina- Faso», a avancé Séléagodji Ahommey-Zunu.

La construction de ce terminal à conteneurs s’inscrit dans la dynamique de modernisation et de développement des infrastructures et de les mettre au service du développement au sein des populations, la création d’emplois pour la jeunesse et de l’intégration entre les Etats.

Avec l’inauguration du 3e quai, le Port autonome de Lomé tend à devenir un hub de transbordement destiné à assurer le cabotage du fret de l’Angola au Sénégal. A terme, ce quai aura en tout cinq portiques pour maximiser la performance du Port.

Didier Assogba
© OEIL D’AFRIQUE

Didier Assogba

Didier Assogba

Journaliste à Oeil d'Afrique. Basé à Lomé, Togo


Tags assigned to this article:
Togo

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Burkina Faso: premier gouvernement Kaboré qui sera aussi ministre de la Défense

[GARD align= »center »] Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, élu fin novembre, a formé mercredi un gouvernement de trente ministres

Nigeria: les élections de février 2015 s’annoncent «explosives»

 [GARD align= »center »] Les élections générales de février 2015 au Nigeria s’annoncent «explosives et brutales», estime l’International Crisis Group (ICG), qui

Le président nigérian se demande si les violences annoncent la fin des temps

Le président nigérian Goodluck Jonathan s’est demandé si les attaques islamistes contre des lieux de culte chrétiens dans son pays

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*