Togo : John Mahama appelle les candidats à accepter les résultats issus des urnes

Togo : John Mahama appelle les candidats à accepter les résultats issus des urnes
Le président ghanéen, John Dramani Mahama, président en exercice de la CEDEAO| Ph Alome

Le président ghanéen, John Dramani Mahama, président en exercice de la CEDEAO| Ph Alome

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) tient à la réussite de l’élection présidentielle en cours au Togo. Pour la deuxième fois en un mois, le président ghanéen, John Dramani Mahama, président en exercice de la CEDEAO, était lundi en visite pour rencontrer les candidats et la Commission électorale dans le cadre du processus électoral en cours dans le pays.

Accompagné par Kadré Désiré Ouedraogo, président de la commission de la CEDEAO, John Mahama a écouté toutes les préoccupations des candidats de l’opposition concernant le bulletin de vote, la transmission des résultats issus des urnes, la sécurité du processus électoral et le vote par anticipation qui a lieu le 22 avril prochain.

A la suite de ces discussions avec la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et les cinq candidats en lice pour le fauteuil présidentiel, John Mahama a tenu un point de presse à l’aéroport international Gnassingbé Eyadéma avant son départ.

Au cours de ce point de presse, le président en exercice de la CEDEAO a rassuré les uns et les autres sur les réponses assez satisfaisantes apportées par la CENI. M. Mahama a relevé un manque de communication entre la CENI et les candidats.

«Nous avons demandé à la CENI d’organiser une conférence de presse où seront invités les médias et les représentants des partis politiques pour expliquer les diverses étapes relatives au processus électoral, en réponse aux préoccupations des divers acteurs. La date de cette conférence sera fixée ultérieurement, le plus tôt possible avant les élections. Toutes les clarifications au sujet des élections seront faites à cette conférence de presse», a déclaré le Président ghanéen.

Malgré les contestations émises par les candidats de l’opposition sur le mode de transmission de résultats, le président en exercice de la CEDEAO a demandé à tous les cinq candidats de respecter les résultats qui seront issus du scrutin, conformément à la loi. Les éventuelles contestations des résultats doivent se faire selon les voies légales.

Les médias ne sont pas non plus autorités à publier quelques résultats que ce soient. Déjà, le 23 mars 2015, John Dramani Mahama avait suggéré un report de l’élection présidentielle de dix (10) jours afin de faciliter l’actualisation du fichier électoral. C’est alors que l’élection avait été reportée au 25 avril.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
Togo

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Niger: deuil national pour la mort de 92 migrants dans le désert

Le gouvernement nigérien a décrété à partir de vendredi trois jours de deuil national pour la mort début octobre dans

Présidentielle au Bénin: la jeunesse a du mal à croire aux promesses

[GARD align= »center »] A deux semaines de l’élection présidentielle au Bénin, une ONG veut inciter les jeunes à voter de façon

Côte d’ivoire: La CPI reporte l’audience de confirmation des charges contre Blé Goudé

[GARD align= »center »] Dans le but de permettre aux parties d’achever la divulgation des preuves avant l’ouverture de l’audience dans le

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*