Togo: les déchets à Lomé

Togo: les déchets à Lomé

Déchets au centre-ville de Lomé (Togo)

Quelques centaines d’élèves issus de sept écoles primaire laïques du quartier Doumasséssé, dans la commune de Lomé, ont pris part le vendredi 30 mars, à une marche contre la prolifération des déchets à Lomé initiée par l’association Carrefour d’Echanges Culturels (CEC-Togo), a constaté l’agence Xinhua.

La marche qui a conduit les élèves à la mairie du cinquième arrondissement de Lomé après avoir sillonné les artères de l’arrondissement. Sur les banderoles qu’ils brandissaient on pouvait lire : « Je suis un bon citoyen, j’adopte un geste éco citoyen » ; « L’environnement : ta santé en dépend » ; « Coupe de solidarité pour un environnement sain à Lomé ».

A la mairie, le porte-parole des élèves, Mlle Hassikpessi Victoire a lu un message à l’endroit du président de la délégation spéciale du 5e arrondissement, Bilanté Madjabida.

Dans le message, les enfants déplorent l’insalubrité à Lomé, le fait que la population ait pris la mauvaise habitude de jeter les déchets dans la rue, que les égouts soient souvent bouchés par les sachets plastiques et que les dépotoirs jonchent les coins de rue.

Par conséquent ils demandent à leurs parents et amis de changer de comportement en protégeant l’environnement dans lequel ils vivent.

Ils ont, par ailleurs, demandé au président de la délégation spéciale du 5e arrondissement d’installer dans la rue des poubelles afin qu’ils puissent y jeter leurs déchets.

En réponse, M. Bilanté a félicité le CEC pour leur initiative de rendre le 5e arrondissement propre à travers une compétition de football. Il a expliqué que l’incivisme de la population est né des troubles sociopolitiques que le pays a connus dans les années 90 et qui ont remis en cause l’ancienne appellation de la capitale « Lomé la Belle ».

« Malgré la somme de 1.350.000.000 F.CFA que la commune utilise pour dégager les ordures de toute la ville de Lomé, les déchets jonchent encore les rues du fait que les habitants ne balaient plus leur cour et pire encore leur devanture », a poursuivi le président de la délégation spéciale.

Il a appelé la population à changer de comportement car sa santé dépend de l’état de l’environnement dans lequel elle évolue.

A la fin de la marche, des poubelles, des râteaux et balaies ont été remis aux sept écoles ayant été sensibilisées sur la préservation de l’environnement, à la mairie du 5e arrondissement et au chef du quartier.

La marche a été précédée les 28 et 29 mars de la « Coupe de solidarité pour un environnement sain à Lomé ».

 

Source:  Xinhua



Related Articles

Air-Cemac dispose d’un siège fonctionnel à Brazzaville

Le ministre congolais des transports, de l’aviation civile et de la marine marchande, Rodolphe ADADA, a remis officiellement les clés

Uranium: Niamey «approuve» la nouvelle convention d’exploitation avec Areva

[GARD align= »center »] Le Niger a approuvé la Convention d’exploitation de deux mines d’uranium situées dans le nord du pays, signée

La Côte d’Ivoire accueille la 39ème session de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie du 08 au 12 juillet prochain

La Côte d’Ivoire accueille la 39ème session de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie du 08 au 12 juillet prochain ainsi

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*