Togo: Lomé rappelle ses casques bleus auteurs d’abus sexuels

[GARD align= »center »]

Image d’archive|DR

Image d’archive|DR

Pour s’être rendus coupables des allégations d’abus sexuel au cours de leur mission en terre ivoirienne, des casques bleus togolais du contingent de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) ont été rappelés à Lomé.

C’est le Chef d’état-major général adjoint des Forces Armées Togolaises (FAT), le Colonel Komlan Adjotowou qui a annoncé le renvoi des casques bleus togolais.

C’était en marge du séminaire des forces armées du Togo et de la sous région sur l’exploitation et les abus sexuels  lors des opérations de maintien de la paix qui se déroule actuellement à Lomé sous l’égide du Système des Nations Unies présent au Togo.

Le Colonel Adjitowou a estimé que le Togo ne veut pas salir sa réputation chèrement acquise lors de multiples opérations de maintien de la paix au cours desquelles les FDS du Togo ont démontré leur professionnalisme.

Fort de cet engagement, le haut commandement des forces armées a récemment diligenté une mission d’enquête au sein du contingent déployé en Côte d’Ivoire, pour faire la lumière sur des allégations du genre qui mettent en cause certains membres de ce contingent.

«Les conclusions ont conduit au rappel de certains de nos casques bleus, contre lesquels des procédures disciplinaires sont actuellement engagées », a ajouté le colonel Adjotowou.

Le rappel des soldats Togolais à domicile répond à la disposition onusienne qui stipule que c’est au pays dont sont originaires les casques bleus qu’il revient d’enquêter et de les sanctionner au cas où ces allégations s’avéraient vraies.

En dehors de la Côte d’ivoire, le Togo dispose des contingents au Mali et au Darfour.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
Abus SexuelsCasques bleusonuTogo

[fbcomments]

Related Articles

Côte d’Ivoire : La malédiction du RGPH

[GARD align= »center »] Le Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) a débuté en Côte d’Ivoire le 11 novembre

Mali: 13 soldats tchadiens et 65 jihadistes tués dans des combats

 [wp_ad_camp_3] De violents combats se sont produits entre l’armée tchadienne et des jihadistes dans le massif des Ifoghas, dans le

Sénégal: le procès de Hissène Habré suspendu jusqu’au 7 septembre 2015

Le procès de l’ex-président tchadien Hissène Habré qui s’est ouvert lundi 20 juillet 2015 à Dakar a   été, ce mardi

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*