Togo: Un nouveau président à la tête de l’Université de Lomé

[GARD align= »center »]

 l'Université de Lomé|©DR

l’Université de Lomé|©DR

Le Professeur Dodzi Komla Kokoroko a officiellement pris fonction mardi en tant Président de l’Université de Lomé. Le nouveau Président à qui  le Professeur Messanvi Gbéassor, son successeur, a passé les charges ce jour à la Présidence de ladite Université, promet rehausser l’image du temple du savoir en privilégiant le partenariat, l’innovation et l’expertise.

Doyen élu de la Faculté de Droit jusqu’ à nos jours, le Professeur Kokoroko a été nommé par décret présidentiel pris en Conseil des ministres le 11 mai dernier.

A la tête de  l’Université de Lomé (UL), Dodzi Kokoroko compte faire parler le thème de partenariat qui va obliger l’UL à interroger les stratégies actuelles afin de les diversifier, tant sur le plan national pour l’insertion professionnelle des diplômés et la valorisation de leur expertise que sur le plan international tant pour leur mobilité que pour la visibilité dans un contexte de compétition scientifique.

Le Professeur va donner aussi une place de choix à l’innovation. Et là, il sera question de poursuivre l’ancrage d’un esprit de campus.

« L’innovation doit permettre la création d’un îlot universitaire doté de services mais aussi de tout ce qui permettra au campus de prospérer en toute convivialité. » a -t-il laissé entendre.

Le triptyque qui constitue le cœur de l’agenda universitaire du nouveau Président inclut également l’expertise. Selon lui, à ce titre, l’organisation universitaire est déjà en pleine réforme. Il importe dès maintenant d’œuvrer pour que le système LMD (Licence-Master-Doctorat) épouse davantage la modernité et la réalité enseignante et étudiante.

Passant les charges à son successeur, le Président sortant a reconnu en son remplançant, le  grand gabarit qu’il faut pour booster actuellement les choses à l’UL.

« Mon successeur, je le connais, est pétri de talents pour réussir facilement la noble mission que le Chef de l’État vient de lui confier », a affirmé le désormais ancien Président de l’UL, Messanvi Gbéassor.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
loméTogouniversité

[fbcomments]

Related Articles

Burkina : une vingtaine de soldats arrêtés pour avoir planifié de libérer Diendéré et Bassolé

[GARD align= »center »] Une vingtaine de soldats de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP), l’ancienne garde prétorienne de l’ex-président burkinabè déchu Blaise

Le bourreau de Tombouctou, Al Faqi Al Mahdi se confond en excuses devant la CPI

[GARD align= »center »] L’ancien chef de la brigade islamique des mœurs d’Ansar Dine à Tombouctou, Ahmed Al Faqi Al Mahdi a

Aqmi accuse Paris de bloquer les négociations sur les otages

Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui détient quatre Français en otage depuis deux ans dans le Sahel, impute aux

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*