Togo : Le Premier Ministre lance le processus d’élaboration « vision pour le Togo 2030 »

Togo : Le Premier Ministre lance le processus d’élaboration « vision pour le Togo 2030 »

[GARD align= »center »]

Ahoomey-Zunu Séléagodji

Le Premier Ministre togolais Séléagodji Ahoomey-Zunu

Le Premier Ministre togolais Séléagodji Ahoomey-Zunu a présidé mardi le lancement officiel à Lomé du processus d’élaboration de la « Vision Togo 2030 ». Le but de ce processus est de forger de manière participative, une compréhension commune du développement du Togo dans les 16 années à venir.

La rencontre qui s’est ouverte ce jour est une initiative du ministère auprès de la présidence de la République, chargé de la Prospective et de l’Evaluation des Politiques Publiques et financé par la Banque Mondiale.
Le séminaire qui rassemble plus de 300 participants issus des différentes couches sociales de la population togolaise est destiné à informer les populations sur le processus d’élaboration de la Vision Togo 2030 pour le fait que le Togo ne dispose pas d’une politique futuriste.

« Notre pays n’a pas encore un mécanisme d’exploration systématique du futur, ce par quoi se défini une étude prospective. La vision Togo 2030 compte de façon participative, voir les éléments à partir desquels nous pouvons construire une vision partagée de notre futur», a déclaré Kako Nubukpo, ministre auprès de la présidence de la République, chargé de la Prospective et de l’Evaluation des Politiques Publiques.

L’exercice de l’élaboration de la « Vision Togo 2030 » permet de conjuguer trois (3) éléments à savoir: «la crédibilité scientifique, la participation citoyenne et la viabilité politique ». Il vise à mettre à la disposition du Togo un document stratégique dans lequel tous les Togolais se retrouvent en termes de création d’emplois et d’une démocratie exemplaire pour tous.

Pour le Premier Ministre togolais, cette vision doit démontrer un sens rigoureux de l’anticipation, une capacité d’appréciation prudente et efficace des besoins et des moyens à mettre au service du développement. Elle doit également reposer sur l’engagement fort des dirigeants politiques de ne viser que l’intérêt général avec le souci d’une gestion responsable des ressources publiques.

[GARD align= »center »]

La « Vision Togo 2030 » doit prendre en compte les secteurs prioritaires qui ont un réel impact sur l’amélioration des conditions de vie des populations. Il a également précisé que l’élaboration et l’adoption du Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté, (DSRP) et de la Stratégie de Croissance Accélérée et de la Promotion de l’Emploi (SCAPE) sont significatifs.

Didier Assogba
Oeildafrique.com

 

Didier Assogba

Didier Assogba

Journaliste à Oeil d'Afrique. Basé à Lomé, Togo


Tags assigned to this article:
Togo

Related Articles

Burkina: Djibrill Bassolé est un « prisonnier politique » et devrait être libéré, selon un parti de l’opposition

 [GARD align= »center »] L’ex-chef de la diplomatie burkinabè, Djibril Bassolé, incarcéré pour son rôle présumé dans le coup d’Etat manqué de

Nord Mali: Dakar et Niamey pour la révision du mandat de la Minusma

 [GARD align= »center »] Le mandat de la Mission des Nations unies pour le soutien au Mali (MINUSMA) doit être révisé pour

Législatives au Sénégal: état des forces à deux ans de la présidentielle

[GARD align= »center »] Les Sénégalais élisent dimanche leurs députés, un scrutin test en vue de la présidentielle de 2019 avec, comme

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*