Togo : Saisie de 4 tonnes d’ivoire en moins d’une semaine

Togo : Saisie de 4 tonnes d’ivoire en moins d’une semaine

[GARD align= »center »]

Togo Les autorités saisissent d’ivoire

Photo d`archive utilisée juste à titre d`illustration

Le 28 janvier dernier, l’office central de répression de trafic illicite de drogue et de blanchiment (OCRTIDB) a présenté mardi à la presse des trafiquants d’ivoire arrêtés le 23 janvier dernier par l’Unité Mixte de contrôle des conteneurs dans ses opérations de vérification au Port Autonome de Lomé. Il s’agit de deux togolais et d’un vietnamien. Ces personnes étaient en possession de 24 sacs contenant 1689,45 kg d’ivoire dissimulés dans un conteneur.

Le conteneur était en partance de Lomé en direction du Vietnam et contenait du bois qui a servi de couverture pour les sacs d’ivoire. Le conteneur qui devait passer au scanner a été détourné de son itinéraire normal et s’est retrouvé sur le terminal de conteneurs à l’export. C’est alors que les éléments de l’Unité Mixte de contrôle des conteneurs ont descellé la manœuvre qui était en cours.

On croyait que c’était fini. Mais mercredi, la police a découvert, dans la suite de l’enquête, une nouvelle cargaison de 3815 kg, ce qui fait pratiquement 4 tonnes, le total de l’ivoire saisie en moins d’une semaine. L’information a été révélée par le ministre togolais de l’environnement et des ressources forestières, André Johnson.

Les ivoires ne proviennent pas du Togo même si le pays compte une centaine d’éléphants. Ces ivoires sont achetés dans plusieurs pays de la sous-région, voire en Afrique centrale pour être acheminés vers le Vietnam à partir du Port de Lomé.

[GARD align= »center »]

Le Togo est devenu depuis quelques années, une destination privilégiée pour les trafiquants  d’ivoire et de stupéfiants qui veulent en faire une plaque tournante. Mais la mise en place de l’OCRTIDB a permis au pays de mettre la main sur plus d’une centaine de trafiquants.

Le vietnamien et ses deux complices togolais seront présentés au Procureur de la république et répondront de leurs actes devant les tribunaux togolais.

Didier Assogba
Oeildafrique.com

Didier Assogba

Didier Assogba

Journaliste à Oeil d'Afrique. Basé à Lomé, Togo


Tags assigned to this article:
IvoireTogotrafic

Related Articles

Ouverture du procès en assises de Mme Gbagbo: présentation des charges reprochées à l’ex-Première dame

[GARD align= »center »] Le procès en assises de l’ex-Première dame de Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo, accusée de « crimes de guerre et

Présidentielle en Guinée : à Dakar, des premières tendances favorables à Dalein Diallo

Quelque six millions de Guinéens étaient appelés aux urnes dimanche 11 octobre pour désigner leur président parmi huit candidats en

CEDEAO : le Béninois Marcel Alain de Souza, nouveau président de la commission

[GARD align= »center »] La Commission de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a désormais un nouveau président

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*