Togo : Un sommet de l’Union Africaine sur la Sécurité maritime en vue à Lomé

Togo : Un sommet de l’Union Africaine sur la Sécurité maritime en vue à Lomé

[GARD align= »center »]

Bâtiment de l'assemblée nationale du Togo à LoméA l’issue du dernier sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine tenu à Malabo, le Togo a proposé un sommet de l’Union africaine (UA) sur la sécurité maritime. Ce sommet approuvé par les responsables de l’UA se tiendra dans les prochains mois à Lomé et fera suite à celui tenu fin juin 2013 à Yaoundé au Cameroun sur la sécurité et la sûreté dans le golfe de Guinée.

« Il y a urgence. Le sommet de Yaoundé avait été axé sur la sécurité et la sûreté dans le golfe de Guinée. Celui que nous proposons est différent, parce qu’il s’agit de la sécurité maritime qui représente une échelle plus large », a expliqué Robert Dussey, le ministre togolais des Affaires étrangères.

Le ministre précise que le cadre de discussions proposé concerne un éventail de sujets comprenant la piraterie maritime, la pêche illégale, l’environnement, le trafic humain, etc. « Ce sont les autres continents qui élaborent des stratégies de sécurisation maritime à notre place et non pas nous-mêmes », a-t-il indiqué.

[GARD align= »center »]

Selon le calendrier qui a établi un délai de préparation de six mois, le sommet doit en principe se tenir à la fin de cette année.

« Ce sera en réalité l’année prochaine. L’important était que le conseil exécutif (instance de concertation des ministres des Affaires étrangères de l’UA, NDLR) puisse donner le feu vert. Ça a été fait », a indiqué le Professeur Dussey.

L’idée de ce sommet vient alors qu’à Yaoundé en 2013, les chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) avaient convenu, avec le concours des Nations Unies, de mutualiser leurs moyens et services de renseignements pour lutter avec efficacité contre l’insécurité dans le golfe de Guinée.

[GARD align= »center »]

A l’issue de ces assises avaient décidé de créer un centre interrégional de coordination de cette action qui est en train de se mettre en place dans la capitale camerounaise. Il s’agit de juguler les actes de terrorisme, de piraterie maritime, de grand banditisme et d’insécurité transfrontalière de plus en plus récurrents dans ces deux régions liées par un espace commun.

Didier Assogba
©Oeildafrique.com

[wp_ad_camp_4]

Didier Assogba

Didier Assogba

Journaliste à Oeil d'Afrique. Basé à Lomé, Togo


Tags assigned to this article:
sommetTogoUnion africaine

Related Articles

Sénégal: Abdoulaye Wade exige le départ de Macky Sall du pouvoir

 [GARD align= »center »] Abdoulaye Wade, critique vis-à-vis de la gouvernance du chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, vendredi à Dakar, s’est

Ebola: les trois pays les plus frappés pourraient bénéficier d’une annulation de dette

[GARD align= »center »] « Les donateurs ont été assez généreux en annonçant un allègement de la dette, mais il va falloir

Alassane Ouattara: «Blaise Compaoré restera aussi longtemps qu’il le désire en Côte d’ivoire»

 [GARD align= »center »] Le Président ivoirien Alassane Ouattara a rencontré lundi à Yamoussokro le président burkinabè déchu Blaise Compaoré. Une rencontre

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*