Total : le Qatar entre à hauteur de 15% dans la filiale congolaise

Total : le Qatar entre à hauteur de 15% dans la filiale congolaise

La compagnie pétrolière nationale qatarie Qatar Petroleum (QP) va prendre 15% de la filiale d’exploration-production de Total au Congo-Brazzaville, a annoncé le groupe français mercredi.

En effet, le Qatar via ses nombreuses investissements en France veut désormais passer à l’étape africaine  Pour se faire, le chéquier de l’émirat n’a pas de limite. Total va donc servir de porte d’entrée dans l’univers pétrolier du Congo-Brazzaville. Avec Cette prise de participation, qui se fait via une augmentation de capital de Total E&P Congo, le géant pétrolier français laisser croire qu’elle lui permettra de faciliter ses financements dans le pays africain, en particulier son grand investissement de 10 milliards de dollars pour développer le gisement Moho Nord.

Cet investissement traduit la volonté du Congo d’accueillir le Qatar comme nouveau partenaire et illustre par ailleurs l’engagement du Qatar à investir en Afrique, fait valoir Total dans un communiqué, sans donner de détail financier.

La prise de participation de QP se fera via Qatar Petroleum International, sa filiale à 100% spécialisée dans les investissements stratégiques hors du riche émirat pétrolier et gazier.

Total a lancé fin mars le projet offshore Moho Nord, à 75 kilomètres au large de la capitale pétrolière congolaise, Pointe-Noire. Il s’agit d’un gisement d’une taille significative, dont la production, qui démarrera en 2015, devrait atteindre 140.000 barils par jour en 2017 pour un investissement de 10 milliards de dollars.

Il vise à extraire le pétrole de gisements supplémentaires au sein du permis d’exploitation de Moho-Bilondo, où Total extrait déjà de l’or noir depuis 2008.

Ce projet va renforcer encore les activités du groupe français au Congo-Brazzaville, où il est déjà le premier producteur d’or noir (avec une quote-part de 113.000 barils équivalent pétrole par jour en moyenne en 2012). Total opère 10 des 22 gisements en production dans le pays, ce qui représente 60% de la production nationale.

Oeil d’Afrique avec AFP

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
congoQatartotal

Related Articles

Tunisie: les investisseurs doivent revenir pour relancer l’économie

La Tunisie s’est stabilisée, après une transition chaotique depuis la révolution de 2011, et mérite de retrouver la confiance des

France: François Hollande décrète l’état d’urgence et la fermeture des frontières

Le président de la République Française, Francois Hollande, dans une brève allocution a décrit des « attaques terroristes sans précédent en

Le site de TV5 Monde piraté par des individus se réclamant du groupe Etat islamique

La chaîne francophone TV5Monde est piratée depuis 22H00 mercredi par des individus se réclamant du groupe Etat islamique (EI), qui