Alerte Infos

Transport aérien: Kabila inaugure l’aérogare modulaire de N’Djili à Kinshasa

Transport aérien: Kabila inaugure l’aérogare modulaire de N’Djili à Kinshasa
Joseph Kabila

L’inauguration de la nouvelle aérogare de l’aéroport international de N’djili à Kinshasa, le 25/06/2015 par le Président Joseph Kabila.

Le président congolais Joseph Kabila a inauguré le nouveau terminal et la tour de contrôle de l’aéroport de Kinshasa-N’djili, qui constitue l’une des principales portes d’entrée pour les voyageurs se rendant en République démocratique du Congo (RDC) ou en sortant de la capitale, a rapporté, jeudi, la presse locale.

Le nouveau terminal qualifié de «modulaire» est destiné à accueillir les vols internationaux à l’image de Brussels Airlines, Air France, Royal Air Maroc, Turkish Airlines ou Kenya Airways. Ayant une capacité annuelle d’un million de passagers, il est bâti sur une superficie de 10.000 m2, qui répond aux normes de l’IATA (Agence internationale des transports aériens).

La presse congolaise explique qu’avec ses barrières électriques modernes, l’ouvrage comprend un parking capable d’accueillir 246 véhicules.  Outre le réseau public de distribution d’énergie électrique, la nouvelle aérogare est dotée de deux groupes électrogènes d’une puissance de 800 KWA chacun.

Le chef de l’Etat congolais, Joseph Kabila se dit déterminé à écrire positivement l’histoire de la RDC, en mettant en exergue les  réalisations d’infrastructures sur l’ensemble du territoire national.

Fièrement, Kabila a coupé le ruban symbolique rendant du coup opérationnel l’ouvrage à N’djili, qui vise  à améliorer le système aéronautique congolais. Selon le directeur général de la Régie des voies aériennes (RVA), Bilenge Abdallah, ces ouvrages qui répondent aux normes modernes et internationaux, redoreront davantage l’image de la RDC, qui va désormais jouer convenablement son rôle dans le monde de l’aviation civile internationale.

Les travaux de construction de la nouvelle aérogare ont coûté 79.500.000 dollars américains, financés à hauteur de 86% par la BAD et 14% par la RVA, au travers la Redevance développement des infrastructures IDF.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
aérogarekinshasandjilitransport aérien

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

« L’actualité africaine en 5 titres » du 14 novembre 2016

[GARD align= »center »] Amisom: l’UA s’oppose à l’UE sur le paiement des salaires des soldats burundais L’Union africaine n’a pas accédé

Le prochain iphone aura t-il une carte sim intégré?

Le partenariat Apple et Gemalto (fabricant de cartes à puces) pourrait débouché sur une carte SIM pour téléphone portable d’un

Mort de 5 civils: la RDC accuse la MONUSCO

Kinshasa a accusé jeudi 8 octobre les Nations Unies d’être responsables de la mort de cinq civils lors d’une opération

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*