Transport: Dakar dénonce la taxe de Bamako appliquée aux camions de moutons

by Baba Mballo | 26 août 2014 6 06 00 08008

 [GARD align= »center »]

| Archives[1]

| Archives

Le ministre sénégalais de l’Elevage, Aminata Mbengue Ndiaye, a dénoncé, lundi à Dakar, la taxe instaurée par les autorités maliennes sur les bêtes importées de leurs pays vers le Sénégal. Elle a fait savoir qu’à partir de Kayes (ville frontière entre les le Mali et le Sénégal), chaque camion transportant des moutons doit payer 43.000 FCFA (environ 86 dollars).

«La taxe sur les camions qui transportent le bétail, viole la liberté de circulation des personnes et des biens en vigueur dans l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA)», a déclaré lundi à Dakar, le ministre sénégalais de l’Elevage, Aminata Mbengue Ndiaye qui présidait une réunion de concertation entre éleveurs et transporteurs sénégalais. Les participants à la rencontre se penchaient sur le mode d’approvisionnement du Sénégal en moutons pour la fête de Tabaski (Aïd-el-fitr) prévue en début octobre. 

Mme Ndiaye a jugé excessif le montant de 43 mille francs Cfa qu’on fait payer à chaque camion au poste de Kayes, à la frontière entre le Mali et le Sénégal.

Le ministre de l’Elevage a ensuite dit aux éleveurs et transporteurs que le gouvernement va initier une discussion avec les autorités maliennes sur cette taxe qui risque de renchérir le prix du mouton de Tabaski. 

Le ministre de l’Elevage a rappelé les mesures de suspension de tous droits et taxes sur les moutons avant et après la fête de l’Aïd-el-fitr pour permettre aux opérateurs économique du Mali, de la Mauritanie ainsi que du Sénégal de commercialiser librement leurs cheptel.

Entre 700.000 et 800.000 moutons sont égorgés au Sénégal à l’occasion de la Tabaski qui fait partie des plus importantes fêtes musulmanes. 

Baba Mballo
Dakar – Oeildafrique.com

[wp_ad_camp_3]

 

Endnotes:
  1. [Image]: http://oeildafrique.com/wp-content/uploads/2014/08/Moutons-a-Dakar.jpg

Source URL: http://archives.oeildafrique.com/transport-dakar-denonce-taxe-bamako-appliquee-aux-camions-moutons/