Tunisie: la grâce présidentielle pour 1609 prisonniers

[GARD align= »center »]

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi |DR

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi |DR

En Tunisie, le président Béji Caïd Essebsi, a accordé la grâce présidentielle à 1609 prisonniers à l’occasion du cinquième anniversaire de la Révolution. L’annonce a été faite ce mercredi 13 janvier 2016 à l’issue d’une audience avec le ministre de la Justice et de hauts cadres de l’administration judiciaire.

Parmi les prisonniers graciés, mercredi par le président tunisien, figurent 885 condamnés pour des affaires de consommation de drogue. Selon le communiqué des autorités tunisiennes, c’est la première fois qu’ils ont été condamnés pour des délits de consommation de drogue.

Au total, ce sont 1609 prisonniers qui ont bénéficié de la grâce présidentielle à la veille des célébrations le 14 janvier 2016 du cinquième anniversaire de la révolution, qui a renversé le régime, de Ben Ali en 2011.

Appelée révolution du Jasmin de 2010-2011, elle est considérée comme non violente, ayant abouti au départ de l’ancien président de la République de Tunisie, Zine el-Abidine Ben Ali, qui était en poste depuis 1987

 


Tags assigned to this article:
Béji Caïd Essebsijusticeprisontunisie

[GARD align="center"] [fbcomments]

Related Articles

Centrafrique : Les Chefs d’Etat de la CEEAC appellent au dialogue, Samba-Panza annonce un remaniement

[GARD align= »center »] A l’issue d’un sommet de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) tenu à Malabo en

Hollande préside son premier défilé du 14-Juillet

François Hollande, qui a présidé samedi matin son premier défilé militaire du 14 juillet, va s’adresser dans la foulée aux

Burkina Faso : Blaise Compaoré serait exfiltré vers le Ghana

[GARD align= »center »] La colère du peuple burkinabé contre le projet de révision constitutionnelle de l’article 37 devant entériner la candidature

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*