Uemoa: Ouattara préconise « un centre régional anti-terroriste » de l’organisation

[GARD align= »center »]

Alassane Ouattara

Uemoa: Alassane Ouattara préconise « un centre régional anti-terroriste » régional

Pour la lutte contre le terrorisme dans l’espace de l’Union économique ouest-africaine (Uemoa), « il nous faut mettre en place un centre régional anti-terroriste » régional et « envisager à court terme un mandat d’arrêt communautaire », a estimé vendredi à Abidjan le président ivoirien Alassane Ouattara, lors d’un sommet de l’organisation sur la paix et la sécurité.

« Il nous faut envisager à court terme un mandat d’arrêt communautaire » et « installer un contrôle plus rigoureux à nos frontières sans entraver la libre circulation des biens et des personnes », a dit M. Ouattara.

L’union devrait « prendre des mesures antiterroristes » en nouant de « nouvelles coopérations, car la lutte contre le terrorisme ne peut être supportée par un seul Etat », a ajouté le président ivoirien.

Selon lui « la réponse aux terroristes doit être ferme et déterminée afin de consolider les acquis » dans les différents pays membres, tout en renforçant la coordination des services à l’intérieur comme à l’extérieur.

« La réponse que nous avons donné aux terroristes montre notre détermination à renforcer la paix et la sécurité dans nos pays (…) Nous devons tout mettre en œuvre pour garantir la paix et la sécurité dans notre espace », a-t-il poursuivi.

Pour Macky Sall, le président sénégalais, qui était présent à cette réunion, l’organisation devrait « agir vite et efficacement ».

« Nous devons analyser les menaces réelles qui pèsent sur nos Etats et apporter les meilleures réponses en échangeant les informations et en renforçant la coopération », a affirmé M. Sall.

La sous-région est sous la menace du terrorisme. Après l’attaque de l’hôtel Radisson Blu à Bamako, un réceptif hôtelier a été la cible d’un autre assaut, avant l’attaque de la cité balnéaire de Grand-Bassam, à 43 Km à l’Est d’Abidjan.

Patrice ALLEGBE

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
abidjananti-terroristeUemoa

[fbcomments]

Related Articles

Mali : Berlin retire une partie de ses soldats

[GARD align= »center »] Des centaines de soldats allemands poursuivent leur mission au Mali pour aider ce pays à former son armée,

Le parti de Gbagbo satisfait de son ‘’boycott républicain » après son ‘’exclusion du jeu démocratique ».

Le Front populaire ivoirien (FPI), le parti de Laurent Gbagbo s’est félicité lundi du respect de son mot d’ordre de

Côte d’ivoire : Des échauffourées signalées entre des manifestants contra la vie chère et la Police

[GARD align= »center »] La Police ivoirienne a dispersé lundi les manifestants contre la vie chère et la nouvelle réforme du transport.

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*