UEMOA: Vers un marché régional des biens et des services culturels

UEMOA: Vers un marché régional des biens et des services culturels

 [GARD align= »center »]

UEMOA: Vers un marché régional des biens et des services culturels

UEMOA: Vers un marché régional des biens et des services culturels

Les pays membres de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA) pourraient partager un marché régional des biens et services culturels en 2015 pour favoriser le développement culturel. C’est désormais la réflexion menée par l’organisation sous régionale dont des experts sont réunis depuis quelques jours à Cotonou.

Ce n’est qu’à l’état embryonnaire: un marché régional des biens et services culturels en 2015. En tous cas, c’est le vœu de l’UEMOA, qui sera réalisé grâce au programme de développement culturel.

Mme Béatrice Kinga, experte de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA) a indiqué vendredi à Cotonou que le programme de développement culturel de l’UEMOA devrait contribuer à valoriser la culture comme source de création de richesse et de rayonnement de l’espace communautaire.

D’un coût  de plus de 41 milliards de FCFA (82 millions USD), ce programme, qui sera mis en œuvre pendant sept ans, vise deux objectifs : développer un marché régional unifié des biens et services culturels ; promouvoir les métiers de la culture et la professionnalisation des acteurs et opérateurs culturels, mais aussi à faciliter l’accès des institutions et opérateurs culturels aux financements.

Les orientations du programme de développement culturel de l’UEMOA ont été partagées avec les acteurs de la région venus des pays membres.

«La culture, étant un élément déterminant dans la construction de la citoyenneté communautaire au regard des valeurs communes en partage, peut contribuer à apporter de la valeur ajoutée aux efforts de l’intégration économique et de construction d’un espace ancré dans les valeurs identitaires », a estimé Béatrice Kinga.

Pour elle, la culture contribue à l’enracinement du vouloir vivre ensemble, levier essentiel pour le développement et l’épanouissement humain dans la sous-région.

Cette démarche fait suite à la 17ème conférence des chefs d’Etats et de gouvernement de l’UEMOA, tenue en octobre 2013 et qui a adopté les dispositions portants institution de la politique commune de développement culturel de l’Union.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
Uemoa

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

L’Afrique, futur eldorado des compagnies aériennes?

L’Afrique sera-t-elle le futur eldorado du transport aérien? Annoncé depuis longtemps, le boom du secteur, parsemé d’obstacles, tarde à se

Ephra Kazadi: Muchanga Capital sera le premier fonds africain à Wall Street.

Ephra Kazadi, un jeune Congolais de 33 ans, espère lever depuis New York un fonds de capital-investissement de 100 millions

Carrefour et CFAO partent à la conquête du consommateur africain

[GARD align= »center »] Profitant de l’essor de la classe moyenne, la distribution française construit des centres commerciaux sur le continent. Les

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*