UMOA : Les Etats membres comptent lever 924 milliards FCFA

[GARD align= »center »]

UMOA Carte

UMOA Carte

Les Etats membres de l’Union monétaire ouest-africaine (UMOA) comptent lever au deuxième trimestre 2016, un montant global de 924 milliards de FCFA, dont 365 milliards en appel à l’épargne public et 559 milliards FCFA en adjudication.

La Côte d’Ivoire, comme au premier trimestre 2016, enregistre la part la plus importante des émissions soit 35,8% suivie du Sénégal, qui affiche un taux de levée de fonds de 19,4 %.

Pour atteindre son projet d’émergence à l’horizon 2020, le gouvernement ivoirien a élaboré un Programme national de développement (PND, 2016-2020), d’une enveloppe globale de 30.000 milliards Fcfa, dont près de 40% devrait être mobilisé par l’Etat central.

Le PND 2016-2020 en Côte d’Ivoire comprend des projets d’investissement publics évalués à 11.300 milliards de FCFA soit 38% contre 18.700 milliards des projets d’investissement privés soit 62%. L’Etat ivoirien compte lever 4.425 milliards Fcfa au groupe consultatif de Paris prévu du 17 au 18 mai 2016.

La Guinée Bissau, elle, est intervenue sur le marché financier pour la première fois de l’année, le 28 avril 2016, avec un montant mis en adjudication de 12 milliards FCFA à taux d’intérêt multiple.  

L’opération de la Guinée Bissau a été un succès avec un taux de couverture de 195,83 %. Le volume des soumissions retenues, quant à lui, s’est élevé à 13 milliards de FCFA avec un taux d’intérêt marginal de 4,9%.

La prochaine levée de fonds de la Guinée Bissau est prévue en juillet 2016.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
UMOA

[fbcomments]

Related Articles

Ghana: La première place de producteur mondiale de Cacao dans le viseur des autorités

 [GARD align= »center »] Le Ghana vient de lancer une guerre commerciale contre la Côte d’ivoire notamment dans la production annuelle de

Sénégal: les langues nationales intégrées au parlement

[GARD align= »center »] Avec le soutien de l’Union européenne, l’Assemblée nationale du Sénégal vient de se doter d’un système d’interprétariat simultané

Un camp du parti de Gbagbo appelle Poutine à prendre « à bras le corps » la libération de l’ex-président ivoirien

[GARD align= »center »] Une frange du Front populaire ivoirien (Fpi, opposition), le parti de Laurent Gbagbo, conduite par Abou Drahamane Sangaré,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*