Un code de la route commun aux huit Etats de l’Uemoa

Un code de la route commun aux huit Etats de l’Uemoa

le code de route commun aux huit Etats de l'UemoaDes experts de la sécurité routière peaufinent, en atelier, le projet de code communautaire qui entrera en vigueur prochainement dans l’espace de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) de huit Etats, a appris jeudi l’agence Xinhua auprès du Comité d’organisation.

Ces experts venus des Etats membres examinent le projet de code, dans une vision d’harmonisation des différents codes nationaux, pour réduire les cas d’accidents et le nombre de tués en hausse dans cet espace.

Selon des experts, l’espace Uemoa enregistre chaque année près 4.000 tués et 3.000 blessés par an dans les accidents de route. Ils indiquent ce bilan « trop lourd » pour cet espace en pleine relance économique avec une modernisation et extension des infrastructures routières pour une intégration réussie des Etats membres.

Le nouveau code en préparation intègre des phénomènes nouveaux dont l’utilisation du téléphone portable au volant et les taxi- motos sur lesquels des « règlementations strictes sont apportées ».

Des points tels que le permis de conduire, l’enseignement de la conduite et des règles techniques relatives aux véhicules et à leurs équipements ainsi que la protection publique aux routiers font l’objet d’examen au cours de la rencontre de Lomé.

Le projet de code auquel aboutira la rencontre de Lomé sera soumis prochainement à la Commission de l’Uemoa pour sa validation pour son adoption par les huit Etats membres à savoir : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

 


Tags assigned to this article:
afriquecode de la routeTransportUemoa

Related Articles

Mauritanie: le président Ould Abdel Aziz annonce un référendum constitutionnel

[GARD align= »center »] Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a indiqué, mercredi lors d’une conférence de presse, qu’il a décidé

« L’actualité africaine en 5 titres » du 15 juin 2016

[GARD align= »center »] Nigéria: le Mend, ex-groupe rebelle, appelle les Vengeurs du delta du Niger à cesser les violences Le Mouvement

Sénégal: les députés votent des lois supprimant Sénat et vice-présidence

Les députés sénégalais ont adopté des projets de loi supprimant le Sénat et la vice-présidence, deux institutions largement décriées, pour

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*