Un congolais de France tue son amie enceinte, la congèle et s'enfuit en RDC

Un congolais de France tue son amie enceinte, la congèle et s'enfuit en RDC

Le corps d’une femme enceinte a été retrouvé hier à Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne, France), dans le congélateur de son appartement, après que son ami a appelé la police pour dire l’avoir tuée et indiqué où elle se trouvait, indique une source proche de l’enquête.

L’homme, âgé de 36 ans, a appelé les services de police pour annoncer qu’il avait frappé sa femme et l’avait tuée, précisant que le corps se trouvait dans le congélateur de leur appartement, à Villeneuve-le-Roi, a ajouté cette source, confirmant une information du journal « Le Parisien ». Il a également déclaré aux services de police qu’il avait quitté la France, et se trouvait en République démocratique du Congo (RDC). Sur ses indications, le corps sans vie de sa compagne, âgée de 25 ans et enceinte de huit mois, a été retrouvé.

Le premier enfant du couple, âgé de 18 mois et qui avait été confié à une voisine, a été placé dans un foyer sur décision du parquet de Créteil, selon cette même source. L’autopsie du corps de la jeune femme doit avoir lieu samedi. La police judiciaire de Créteil est chargée de l’enquête.


Tags assigned to this article:
amourassassinatfugitifmeurtreparispolice

Related Articles

Le Bénin propose l’asile politique au capitaine putschiste malien Amadou Haya Sanogo

Le ministre des affaires étrangères du Bénin, Nassirou Arifari Bako a annoncé vendredi que son pays propose l’asile politique au

Guinée-Bissau: début du vote pour le second tour de la présidentielle

[GARD align= »center »] Les électeurs de Guinée-Bissau ont commencé à voter dimanche au second tour de l’élection présidentielle dans l’espoir de

La Chine a la même mission de développement que le Congo

Le président chinois, Xi Jinping, a affirmé vendredi à Brazzaville que son pays et le Congo avaient la même mission

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*