Un ordinateur sur trois sera infecté par des logiciels malveillants en 2013, révèle Microsoft

Un ordinateur sur trois sera infecté par des logiciels malveillants en 2013, révèle Microsoft

Un ordinateur (PC) sur trois équipé de logiciels contrefaits sera infecté par des logiciels malveillants en 2013, a révélé vendredi, Simon Ouattara, directeur général de Microsoft pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, en mettant l’accent sur l’importance d’utiliser des logiciels authentiques.

S’exprimant dans un communiqué transmis au bureau de l’APA à la faveur de la commémoration ce vendredi de la journée mondiale de la propriété intellectuelle, autour du thème ‘’créativité-la prochaine génération », M. Ouattara a révélé le contenu d’une étude que Microsoft a commandée à l’IDC en début d’année.

Il en ressort qu’un ‘’PC sur trois équipé de logiciels contrefaits sera infecté par des logiciels malveillants en 2013 ».

En raison de ces infections, a-t-il expliqué, les consommateurs passeront 1,5 milliards d’heures et dépenseront 22 milliards de Dollars américains pour identifier et résoudre les problèmes posés par les logiciels malveillants.

Quant aux multinationales, elles dépenseront 114 milliards de dollars pour contrer les cyber-attaques dues aux logiciels malveillants.

Le nombre de logiciels contrefaits disponibles ne cesse d’augmenter, a fait remarquer Simon Ouattara selon qui, en 2013, plus de 2 milliards de programmes devraient être installés, soit trois fois plus qu’en 2006.

‘’Le piratage de logiciels et les efforts pour tirer illégalement profit des logiciels contrefaits et piratés sont devenus de plus en plus sophistiqués et complexes » a-t-il poursuivit en citant, Juan Hardoy, directeur de la lutte contre la contrefaçon et le crime numérique pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique chez Microsoft.

Pour lui, ‘’il est si important de continuer à renforcer la protection de la propriété intellectuelle ».

‘’ Microsoft s’est engagé à éduquer les consommateurs et les entreprises sur les risques avérés qu’ils rencontrent du fait du caractère dangereux des logiciels malveillants, des virus et des logiciels espions qui accompagnent souvent les logiciels contrefaits et piratés », a encore dit M. Ouattara.

Le terme “propriété intellectuelle” (P.I.) désigne les créations de l’esprit, à savoir les inventions, les œuvres littéraires et artistiques et les symboles, noms, images et dessins et modèles utilisés dans le commerce.

La propriété intellectuelle se divise en deux branches : d’un côté la propriété industrielle, qui comprend en compte les inventions (brevets), les marques, les dessins et modèles industriels et les indications géographiques et de l’autre, le droit d’auteur.

Celui-ci se rapporte aux œuvres littéraires et artistiques telles que romans, poèmes et pièces de théâtre, œuvres cinématographiques et musicales ou encore œuvres relevant des arts plastiques comme les dessins, les peintures, les photographies et les sculptures ainsi que les dessins et modèles architecturaux.

Les droits attachés au droit d’auteur comprennent ceux des artistes interprètes ou exécutants sur leurs interprétations et exécutions, des producteurs de phonogrammes sur leurs enregistrements et des radiodiffuseurs sur leurs programmes radiophoniques ou télévisuels.

 

APA

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
microsoft

Related Articles

Sommet extraordinaire de la CEDEAO : ALLASSANE OUATTARA EN APPEL UNE DECISION COMMUNE SANS ÉQUIVOQUE

ABIDJAN, (27 mars) — Le sommet extraordinaire de la CEDEAO vient de débuté à Abidjan ; sommet dont l’ordre du jour s’articule

Les Somaliens privés d’argent par les règles bancaires antiterroristes

Destiné à enrayer le financement du terrorisme, le durcissement des règles bancaires américaines touche durement les Somaliens: parmi eux les

La Gambie a fermé ses frontières terrestres avec le Sénégal, son seul voisin

[GARD align= »center »] La Gambie a fermé les points de passage officiels à ses frontières terrestres avec le Sénégal, son seul

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*