Un pétrolier espagnol échoue au large de Dakar avec 45.000 litres de gasoil

Un pétrolier espagnol échoue au large de Dakar avec 45.000 litres de gasoil

Un pétrolier espagnol rempli de 45.000 litres de gasoil a échoué vendredi sur une île (inhabitée) au large de Dakar, parc national qui abrite différentes espèces d’ oiseaux et plusieurs dizaines d’espèces végétales, a annoncé samedi le ministre sénégalais de l’Environnement, Aly Haïdar.

M. Haïdar qui s’exprimait sur les ondes de la radio privée sénégalaise RFM, a signalé des fuites de gasoil sans toutefois en préciser la quantité. Il a assuré que des mesures sont prises pour contenir ces fuites.

« Des remorqueurs du port de Dakar essayent de tirer le navire « , a souligné le ministre qui n’a pas donné de détails sur les circonstances de l’accident.

Les autorités sénégalaises, les pêcheurs et les riverains de l’île craignent une dégradation de l’environnement à cause des fuites qui pourraient également polluer les plages situées non loin du lieu de l’accident.

L’île où le pétrolier a échoué fait partie des îles de la Madeleine, parc national protégé, à l’ouest de la presqu’île du Cap-Vert qui abrite Dakar.

(Photo d’archive utilisée juste a titre d’illustration)

Avec Xinhua


Tags assigned to this article:
accidentbateausénégal

Related Articles

Guinée – présidentielle: 75% de participation, pas de résultat global avant la fin de la semaine

Les résultats nationaux du premier tour de l’élection présidentielle de dimanche en Guinée ne devraient pas être connus avant la

Les mutins qui ont ébranlé la Côte d’Ivoire en janvier renoncent à leurs revendications

[GARD align= »center »] Les 8.400 mutins ivoiriens qui avaient ébranlé le pays en janvier ont annoncé qu’ils mettaient un terme définitif

Sénégal: arrivée de la directrice générale du FMI à Dakar

L’avion de Christine Lagarde a foulé, jeudi, le tarmac de l’aéroport Léopold Sédar Senghor à Dakar. Séjournant au Sénégal dans

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*