Un second tour digne d’une démocratie

Un second tour digne d’une démocratie

Les Sénégalais ont démontré par leur attitude au second tour de l’élection présidentielle qu’ils n’ont de leçon de démocratie à recevoir de personne, a déclaré dimanche à Dakar le chef de la Mission d’observation électorale de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le Togolais Koffi Sama.

‘’Les Sénégalais sont allés voter dans la discipline et ont administré une leçon de démocratie. Ils ont démontré ce soir qu’ils n’ont de leçon de démocratie à recevoir de personne’’, a affirmé l’ancien Premier ministre togolais.

Koffi Sama et des membres de la Mission d’observation électorale de la CEDEAO assistaient au dépouillement des votes, dans un centre de vote du Plateau, un quartier du centre-ville de Dakar.

Dans ce centre qui compte quatre bureaux de vote, le candidat Macky Sall est arrivé largement en tête en obtenant 967 voix contre 317 pour son adversaire, le président sortant Abdoulaye Wade.

’’Tout s’est passé conformément à la loi électorale du pays’’, a ajouté M. Sama, soulignant que le décompte des suffrages s’est passé dans la transparence, avec la présence des observateurs, des représentants des candidats et même des journalistes.

’’Le vote du second tour confirme ce qui s’est passé au premier tour et conforte [l’idée] que le Sénégal est une démocratie mature’’, a affirmé le chef des observateurs de l’organisation régionale. M. Sama a visité des centres de vote de Pikine et de Guédiawaye, dans la banlieue de Dakar, dimanche matin.

’’Tout s’est passé dans de bonnes conditions’’, a souligné l’ancien Premier ministre togolais, relevant que les échos reçus des observateurs de la CEDEAO en mission à l’intérieur du pays ‘’n’ont signalé rien d’anormal’’.

‘’Nous attendons d’avoir les rapports écrits. Mais jusque-là, tout s’est bien passé’’, a-t-il dit, ajoutant qu’il est satisfait de voir les Sénégalais ’’voter dans la paix, le calme et dans la patience’’.

©APS



Related Articles

L’Ouganda ne craint pas de sanctions car il ne soutient pas le M23 en RDC

L’Ouganda se prépare à infirmer point par point le récent rapport de l’ONU l’accusant de soutien aux rebelles du M23

CEMAC : La Guinée Equatoriale passera outre l’accord de libre circulation des personnes et des biens

Signé le 25 juin dernier à Libreville, c’est normalement le 1er janvier 2014 que l’accord sur la libre circulation des

Côte d’ivoire : Pascal Affi N’guessan annonce la libération de Laurent Gbagbo avant la présidentielle de 2015

[GARD align= »center »] Laurent Koudou Gbagbo pourra-t-il être libéré des geôles de la Haye pour participer à la prochaine élection présidentielle

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*