Une firme chinoise veut produire des téléphones portables au Nigeria

Une firme chinoise veut produire des téléphones portables au Nigeria
Le vice-président de la société chinoise TECNO, Arif Chrowdhury, projette d’installer à Lagos au Nigeria, une unité de fabrication de téléphones portables.

S’exprimant mardi, lors du lancement à Lagos de sa dernière série de smartphones TECNO P3, Chowdhury a déclaré que “le Nigeria est le plus grand marché de TECNO en termes de volume, et la ville de Lagos sera la zone d’implantation de la nouvelle société non seulement parce qu’elle est le centre névralgique du Nigeria, mais aussi la capitale économique de l’Afrique”.

 Il a ajouté que la société attendait une bonne politique du gouvernement sur la structure des taxes pour l’importation de téléphones mobiles, en vue de finaliser son plan de construction de l’usine.

Réagissant au projet d’installation de cette usine, le responsable des relations publiques de TECNO, Boukali Mounir a annoncé que la compagnie tenait à construire l’usine au Nigeria, pas seulement pour ses intérêts économiques mais aussi pour montrer que la firme voulait faire des investissements à long terme dans le pays, pour que la société puisse en tirer profit.

L’installation de la nouvelle entreprise de fabrication de téléphones portables va donner du travail aux Nigérians. La société veut être considérée comme un investisseur à long terme et faire plus que la simple vente de téléphones portables.

Lancé en partenariat avec Etisalat, le TECNO P3 est un smartphone de haut de gamme qui fonctionne avec le système d’exploitation Android 2.3G doté d’un processeur de type Qualcomn Snapdragon MSM77225A.

Ainsi, il vise à offrir aux utilisateurs la meilleure expérience des smartphones 3G, avec une bonne batterie à longue durée, un accès facile à Internet et à de nombreux réseaux sociaux.

Oeil d’Afrique avec APA
Roger Musandji

Roger Musandji

Fondateur de RM COMMUNICATION, société éditrice d'Oeil d'Afrique.


Related Articles

Ecobank annonce un partenariat stratégique avec la Qatar National Bank

Ecobank Transnational Incorporated (ETI) a le plaisir d’annoncer aujourd’hui l’acquisition, par la Qatar National Bank (QNB), basée à Doha, d’une participation minoritaire de 12,5%(1) de ETI. Ceci par le biais d’achat, par QNB, d’actions ordinaires et d’actions préférentielles  convertibles détenues  par la société Asset

La route Sangmélima-Ouesso reliera le Cameroun et le Congo

[GARD align= »center »] La route reliant la localité de Djoum, dans la région du Sud à la frontière du Congo, longue

L’armée nigériane affirme avoir tué 50 islamistes de Boko Haram

L’armée nigériane a affirmé vendredi avoir tué une cinquantaine de combattants islamistes de Boko Haram, en représailles à une attaque

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*