[VIDÉO]-Le Président tchadien Idriss Déby : « L’objectif de l’OTAN était d’assassiner Kadhafi »

[GARD align= »center »]

Le président tchadien Idriss Deby Itno lors du forum international pour la paix et la sécurité en Afrique, le 16 décembre 2014 à Dakar, au Sénégal « L’objectif de l’OTAN était d’assassiner Kadhafi »

« La Libye est devenue le terreau du terrorisme et de tous les malfaiteurs. Le Mali, c’est la conséquence directe de la destruction et du désordre libyen, Boko Haram aussi », a lancé le chef de l’Etat tchadien, Idriss Deby, en référence au groupe islamiste armé du nord du Nigeria qui déborde largement les frontières de ce pays.

En Libye, « l’objectif recherché était l’assassinat de Kadhafi mais pas autre chose. Ce qu’il n’y a pas eu, c’est le service après-vente », a-t-il martelé dans un discours très applaudi, volontiers sarcastique, en clôture du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=v8MusWeVexY?list=UUXySHtnEjUHKOlmQCTNBcMg]


Tags assigned to this article:
Idriss Débykadhafi

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Abdoulaye Wade: «Macky Sall et sa famille d’esclaves et d’anthropophages»

Jusqu’où ira la guerre que se livre l’ancien président, Abdoulaye Wade et son successeur, Macky Sall ? C’est la question que tout le Sénégal se pose actuellement. Car, la colère de Wade contre Sall ne cesse de s’accroître. Et le verdict du procès de Karim Wade, attendu pour le 23 mars 2015 ne va surement pas arranger la situation politique à Dakar.

RDC: Les Sapeuses une minorité dans un monde d’hommes

[GARD align= »center »] En République démocratique du Congo, les femmes sont moins nombreuses que les hommes à faire partie de la

Au moins 75 manifestants tués en Ethiopie selon des ONG

[GARD align= »center »] Un mouvement de protestation pacifique en Ethiopie violemment réprimé. Selon Human Rights Watch, au moins 75 personnes ont

2c ommentaires

Espace commentaire
  1. Mekalelo
    Mekalelo 19 décembre, 2014, 03:54

    Ah les dirigeants Africains, enfin vous raisonnez vraiment. Et pourquoi ne pas appliquer tout cela en Afrique?

    Répondre à ce commentaire
  2. KOHOM JEAN-BAPTISTE
    KOHOM JEAN-BAPTISTE 20 décembre, 2014, 10:14

    Mon président a pris conscience de l’ampleur des problèmes que l’Afrique rencontre, mais il ne suffit pas de faire de beau discours mais de joindre l’acte à la parole. Nous devons cesser de ratifier des accords sans connaitre le but exacte de leur nature. Le Tchad doit sortir de la CPI, j’en ai mare de voir les africains tout les temps à la CPI.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*