Violences en Centrafrique: Bozizé et Djotodia accusés d’être les principaux responsables

Violences en Centrafrique: Bozizé et Djotodia accusés d’être les principaux responsables

[GARD align= »center »]

Bozizé et Djotodia

AFP | Archives

L’impunité systématique et les atrocités commises sur les populations centrafricaines ne peuvent être imputées qu’aux anciens présidents François Bozizé et Michel Djotodia, selon Amnesty International qui a rendu public, jeudi à Dakar, un rapport sur la Centrafrique.

Amnesty International a accusé, jeudi à Dakar, les anciens présidents Michel Djotodia et François Bozizé comme étant les principaux coupables de l’impunité systématique et des atrocités commises en République Centrafricaine (RCA). Dans son rapport «République Centrafricaine (RCA): il est temps de rendre des comptes», Amnesty International cite également les coordonnateurs des anti-balaka, dont Lévy Yakété, et des commandants de la Séléka, tels que Nourredine Adam, parmi les responsables de massacres.

[GARD align= »center »]

Michel Djotodia, soutenu par les Séléka, a renversé le régime du président François Bozizé en mars 2013.

En janvier dernier, la Communauté des Etats d’Afrique Centrale a poussé à la démission Djotodia, laissant la place à Cathérine Samba-Panza. Mais l’arrivée de Mme Panza  n’a pas atténué les violences. Le pays reste secoué par des scènes de férocité opposant les Séléka, une milice constituée majoritairement de musulmans, à celle chrétienne des anti-balaka.

Amnesty International affirme que son rapport est fondé sur des résultats de missions de recherche menées à Bangui et dans l’ouest de la République Centrafricaine, en décembres 2013 et en janvier-février 2014, ainsi qu’au Tchad, en février-mars 2014. L’organisme de défense des droits humains demande l’ouverture d’enquêtes.

[GARD align= »center »]

Le rapport a été présenté par Steve Cockburn, directeur adjoint du Bureau régional d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique Centrale, et Jean-Eric Nkurikiye, chargé de campagnes pour l’ONG en Afrique Centrale.

Baba Mballo
Dakar – Oeildafrique.com

[wp_ad_camp_4]

Baba Mballo

Baba Mballo

Journaliste à oeil d'Afrique, basé à Dakar (Sénégal)


Tags assigned to this article:
Centrafrique

Related Articles

RDC : Vive tension dans la Ville de Kasumbalesa

  Ambiance peu ordinaire ce vendredi à Kasumbalesa. Cette ville post frontalière entre la RDC et la Zambie située à

« L’actualité africaine en 5 titres » du 8 juin 2016

[GARD align= »center »] Gabon : l’élection présidentielle fixée au 27 août prochain L’élection présidentielle gabonaise a été fixée au 27 août

Politique Africaine : La problématique du énième mandat

Entre 2015 et 2016,plusieurs chefs d’état Africains seront en principe en fin de mandat constitutionnel ,mais grande est la tentation

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*