Visite à Paris: Buhari évoque l’éradication de Boko Haram avec Hollande

Visite à Paris: Buhari évoque l’éradication de Boko Haram avec Hollande
Muhammadu Buhari

Le président nigérian Muhammadu Buhari, le 14 juin 2015 à Johannesburg|AFP

Muhammadu Buhari, le président nigerian est arrivé lundi en France pour une visite de trois jours au cours desquels, il discutera du renforcement des liens entre les deux pays. Les échanges qu’il aura avec son homologue français, François Hollande porteront essentiellement sur les enjeux de sécurité notamment la lutte contre Boko Haram.

Muhammadu Buhari effectue depuis lundi, son premier voyage d’Etat en Europe depuis son arrivée au pouvoir fin mai, hormis un déplacement éclair à l’invitation du sommet du G7 début juin en Allemagne.

Du côté de Paris tout comme à Abuja, on souligne la nécessité de ce voyage qui permettra au président Buhari de mettre l’accent sur le renforcement et la consolidation de la coopération bilatérale en cours entre le Nigeria et la France en matière de défense, de sécurité, de commerce et d’investissements.

Buhari a été reçu lundi soir par François Hollande à l’Elysée. Les deux hommes ont discuté de la coordination de la lutte contre Boko Haram. Il est question d’aborder un rapprochement indispensable entre Abuja et ses voisins francophones.

Le président nigérian envisage de vaincre la secte islamiste qui a déjà causé la mort de plus de 15.000 personnes en six ans dans le nord-est du Nigeria.

Du côté de Paris, les autorités estiment que Boko Haram est sur le recul car la secte islamiste ne contrôle plus un vaste territoire comme il y a quelques mois, mais est capable de mener des attentats de grande ampleur et simultanément dans plusieurs pays, au Nigeria, au Cameroun, au Tchad.

Pour preuve, dimanche, une double attaque suicide a encore fait au moins 7 morts dans l’extrême nord du Cameroun, la deuxième depuis début septembre et la neuvième en un peu plus de deux mois dans cette zone frontalière du Nigeria.

Une coalition formée par des troupes du Nigeria, du Tchad, du Cameroun, du Niger et du Bénin et dénommée Force d’intervention conjointe multinationale (MNJTF) est en déploiement dans le nord-est du Nigeria.

Disposant d’une forte présence militaire à N’Djamena, pour effectuer des opérations contre les djihadistes dans la région du Sahel, la France apporte à Abuja une aide axée sur les opérations de renseignement.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
Boko HaramBuhariparisvisite

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Togo : lente évolution de l’Indice de développement humain, selon le rapport 2015

[GARD align= »center »] Le rapport national sur le développement humain (RNDH) 2014 du Togo, produit avec le concours du Programme des

« J’ai vu la mort en face »: des Malawites fuient l’Afrique du Sud

« J’ai vu la mort en face », a témoigné l’une des Malawites de retour dans son pays après les émeutes xénophobes

Au moins 21 morts lors d’un attentat-suicide dans une procession chiite au Nigeria

[GARD align= »center »] Un attentat-suicide a fait au moins 21 morts vendredi, dans le nord-est du Nigeria, endeuillant une procession de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*