Visite au Congo du président rwandais Paul Kagame

Visite au Congo du président rwandais Paul Kagame

Le président rwandais Paul Kagame est arrivé samedi à Oyo, à 400 km au nord de Brazzaville, pour une visite officielle de deux jours au Congo, a constaté un journaliste de l’AFP.

Le président Kagame a atterri à l’aéroport d’Ollombo, près d’Oyo, à 12h00 (11h00 GMT), où il a été accueilli par son homologue congolais Denis Sassou Nguesso.

Les deux chefs d’État doivent, selon le programme officiel visiter une palmeraie et un ranch à quelques kilomètres d’Oyo, village natal de Denis Sassou Nguesso.

Les deux hommes « vont certainement aborder des sujets liés aux crises récurrentes dans la région des Grands Lacs et notamment la crise dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) », a indiqué à l’AFP une source à la présidence du Congo.

L’armée de RDC affronte depuis mai le Mouvement du 23 mars (M23), une rébellion active dans la province minière et instable du Nord-Kivu (Est). Selon l’ONU, le M23 est soutenu par le Rwanda et l’Ouganda voisins, qui réfutent toute implication.

La dernière visite de Paul Kagame au Congo remonte à 2011. Le 12 septembre dernier, Joseph Kabila, le président de RDC a également séjourné à Oyo au cours d’un week end.

 

AFP

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
Congo-Brazzaville

Related Articles

Rwanda-RDC: Les autorités vont identifier 17 bornes frontières pour éviter des incidents

[GARD align= »center »] La République démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda annoncent la prochaine identification des 17 bornes qui restent

Sénégal: Wade remue ciel et terre pour libérer son fils Karim

Passage en force d’un barrage de police, outrances verbales, appel aux grands de ce monde: à bientôt 89 ans, l’ex-président

Madagascar: le nouveau président tend la main au camp Ravalomanana

[GARD align= »center »] Le nouveau président de Madagascar Hery Rajaonarimampianina s’est fait le champion de l’unité nationale, annonçant une politique de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*