Vodacom: J'ai un riche tonton en europe

Vodacom: J'ai un riche tonton en europe

Vodacom institutionnalise les imprévus et la dépendance des africains à la diaspora installé en Europe.


Cette campagne d’affichage de l’opérateur mobile vodacom a eu pour résultat de choquer les communautés africaines résident en Europe. Voici quelque commentaires lus sur Facebook.
« J’ai un riche tonton en europe » :Bemba Favoriser le prétendu crédit , c est faire des africains de véritables dependants de ceux qui essayent en occident de s’en sortir. Cette Societe devrait chercher d’ autres moyens faire de trouver de bons poires prêtes a claquer du blé gagne parfois difficilement.

Bakala ridicule le slogan ( j’ai 1 tonton riche en europe ) s’il savait que l’on avait aussi des fins de mois au rouge vif!!et que l’on tirait le diable par la queue des congolais ( j’en vois a chateau rouge ) chiffonnier=vendeurs a la sauvette au mme titre que les chinetoques. vs avez dit tonton riche d’amerique pfffff c des mentiries ( patois ch’tti nord de la france)

Talha je n’aime pas ce genre d’habitude chaque marmite à son couvercle :ca m’enerve tout cela et les coup de fil à gauche et à droit c’est pour ca les africains ne vont jamais avancer.

Mendes c comm si en europe,on ramassai les credi?!ça fai chier,surtou les western union,c moi d decembre commence a m saouler,ils son tro nbreu les neuveu et les nièces,lol



Related Articles

La Mauritanie va exporter de l’électricité vers le Mali et le Sénégal

Le gouvernement mauritanien va exporter son surplus d’électricité vers le Sénégal et le Mali, a annoncé le ministre mauritanien du

Des opposants éthiopiens accusés d’avoir préparé un coup d’Etat

[GARD align= »center »] Le gouvernement éthiopien a annoncé mercredi avoir lancé des poursuites judiciaires contre trois opposants, accusés d’incitation à l’émeute,

En Gambie, l’interdiction de l’excision a désormais force de loi

[GARD align= »center »] Le Parlement gambien a adopté une nouvelle loi réprimant pénalement l’excision, passible de peines de prison pouvant aller

1 commentaire

Espace commentaire
  1. Youyou
    Youyou 29 mars, 2011, 09:57

    Moi je voudrais qu’on aille au delà et qu’on décrypte le message (trés malsain) que cette affiche nous envoie: commençons déjà par l’aspect physique de cette personne,une jeune fille 13-14 ans pas plus,surpris dans un moment d’intimité (elle est sur un lit,en chemisette),poitrine inexistante (donc prépubére) jambes écartées (en position d’attente),signes apparents d’aisance (cheveux lissés,bijoux,télèphone dernier cris).
    on est en présence d’une gamine supposée donc de « bonnes familles »…sauf qu’une gamine de bonne famille ne se targuerais jamais « d’avoir un tonton riche en Europe »! Quand on est né avec une cuillére d’argent dans la bouche,on ne s’étonne plus d’en recevoir une en or plus tard (processus normal d’évolution)…donc selon moi,cette gamine est déjà dans l’assistanat et dans le schéma du SOPEKA (SOmbela nga,PEsa nga,KAbela nga),on lui montre dés lors la facilité! Et le pire c’est qu’on la montre de façon lascive,voir offerte (jambes écartées),alors que ce n’est qu’une ado,donc quel message subliminal VODACOM veut -il envoyer à toutes ces adolescentes?
    offrez vous « aux riches tontons européens » et vous obtiendrez un nouveau télèphone,des recharges de crédits,donc vous pourrez toujours demander plus? Cette pub est trés tendancieuse et indécente,une pub comme cela en europe ne passerait pas,les ligues de protections à l’enfance crieraient au scandal! C’est de l’incitation déguisée à la prostitution enfantine,car je ne vois pas le rapport entre la tenue vestimentaire et l’attitude de cette jeune personne et le fait qu’elle ait « un tonton riche en Europe »!
    Déjà on montre encore et toujours l’Europe comme une sorte d’El Dorado d’où viendra le salut,on apprend donc aux enfants à être dans l’attente au lieu de se chercher et d’apprendre à être autonomes! Comment voulez-vous qu’avec de tels clichés un pays et sa population évoluent? On leur apprend à demeurer des esclaves,toujours dépendants des autres…c’est pathétique!

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*