Wade a reconnu sa défaite

Wade a reconnu sa défaite

Le président sortant, Abdoulaye Wade, a appelé dimanche à 21h 30 son rival Macky Sall, candidat de la coalition ’’Bennoo Bokk Yaakaar’’, pour le féliciter, après les premières tendances qui le donnent vainqueur du second tour de la présidentielle, a annoncé la Télévision publique (RTS).

Le président Wade « a appelé dimanche à 21h30 (locales et GMT) son rival Macky Sall (…) pour le féliciter après les premières tendances qui le donnent vainqueur du second tour de la présidentielle », selon la RTS rerpise par l’Agence de presse sénégalaise (APS, publique).

Cette information a été confirmée par Moussa Diop, un proche conseiller de Macky Sall qui a déclaré: « La victoire est officielle, Wade a reconnu sa défaite ».

Les premiers résultats officiels ne sont pas attendus avant mardi ou mercredi, mais les chiffres bureau par bureau égrenés depuis la fermeture des bureaux de vote à 18H00 (locales et GMT) par les médias sénégalais, dont l’agence de presse publique APS, donnaient M. Sall, 50 ans, en tête dans la plupart d’entre eux.

Avant même l’annonce de vistoire, des milliers de personnes se sont rassemblées dimanche soir devant le siège de campagne à Dakar de Macky Sall.

Aux cris de « Macky président », « Cette fois ça y est! » ou « On a gagné », ces partisans dansaient au son d’une musique rythmée poussée à fond par une puissante sonorisation.

Des scènes de liesse similaires avaient lieu dans plusieurs quartiers de Dakar, y compris au coeur de la ville, Place de l’Indépendance, proche du palais présidentiel.

©APS / AFP

 


Tags assigned to this article:
dakarmacky sallprésidentrésultatswade élection

Related Articles

Sénégal: Macky Sall lance les assises du « dialogue national » à Dakar

[GARD align= »center »] Le président Macky Sall a lancé samedi à Dakar les assises d’un « dialogue national », devant permettre des concertations

Mali: la junte cherche à consolider son pouvoir

La junte au pouvoir au Mali cherchait dimanche à consolider son pouvoir après le coup d’Etat militaire de jeudi qui a

Un commando armé libère le commandant Gédéon de la prison de Lubumbashi

Un “commando armé” a attaqué mercredi une prison au Katanga, dans le sud-est de la République démocratique du Congo, parvenant

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*