Youssou Ndour : « J’appelle l’Afrique à se prendre en main »

Youssou Ndour : « J’appelle l’Afrique à se prendre en main »

[GARD align= »center »]

youssou ndourLa star de la musique sénégalaise, Youssou Ndour non moins ex-ministre de la culture et du tourisme, par ailleurs, ministre conseiller du chef de l’Etat Macky Sall était l’invité de l’émission Couleur Tropicales, animée par l’animateur Claudy Siar sur la radio France internationale (Rfi). Une occasion saisie par le lead vocal Super étoile de Dakar a présenté son album « One Africa » qu’il a enregistré pour la paix en République Centrafricaine avec la chanteuse Centrafricaine Idylle Mamba.

Interpellé sur le titre de la chanson par l’animateur vedette de l’émission, Youssou Ndour a soutenu qu’à travers cette chanson, « j’appelle l’Afrique, j’appelle la nouvelle génération ». Mieux encore, Youssou Ndour indique qu’il « appelle l’Afrique à se prendre en main ». Et pour cause, l’artiste souligne que nous avons   depuis l’indépendance, vécu des moments où on avait l’impression qu’il y’avait l’élite qui gérait l’Afrique à sa manière. 

Cependant, souligne Youssou Ndour, à cette époque, il y’avait un déphasage entre les élites et les populations. ainsi, précise  que cette chanson résume parfaitement son engagement politique. Parce que justifie-t-il, il ne s’agit pas de chanter seulement, mais il s’agit   tout simplement de voir ce qu’on peut faire en tant qu’individu. Durant toute sa carrière, le lead vocal du super étoile à produit trente albums sur plusieurs thèmes. 

Youssou Ndour et la chanteuse centrafricaine Idylle Mamba enregistrent à Dakar, au Sénégal, une chanson dédiée à la paix en République centrafricaine, le 26 janvier 2014.

Youssou Ndour et la chanteuse centrafricaine Idylle Mamba enregistrent à Dakar, au Sénégal, une chanson dédiée à la paix en République centrafricaine, le 26 janvier 2014.

[GARD align= »center »]

A la question de l’animateur de l’émission, Claudy de savoir  s’il y’aura un nouvel album de Youssou Ndour sur le marché, l’artiste n’a pas attendu longtemps pour dire que c’est possibilité. Cependant, il confie que l’album n’est pas encore écrit. Dans le même sillage, Youssou a soutenu qu’il y’a une grande différence entre être ministre de la République et un artiste. «Pour tout le respect que j’ai pour mon travail et ma passion, je pense que le ministère est un engagement patriotique. Je pense qu’on oublie tout parce que la musique, ma musique est dans le Sénégal », a-t-il dit. 

Adama Coulibaly
Dakar – Oeildafrique.com

 


Tags assigned to this article:
musiquepolitique

Related Articles

FEMUA 9: A’Salfo confirme la mort de Papa Wemba

[GARD align= »center »] A’Salfo, le lead vocal du groupe ivoirien Magic System a confirmé dimanche la mort du chanteur congolais Papa

Le brin d’humeur : Les enfants soldats

Cela nous nourrit des lectures quelque fois biographiques ou de dénonciation mais, peut être, devons-nous  descendre dans la rue pour

Coup de tonnerre au Dak’Art : Le secrétaire général démissionne en pleine biennale

[GARD align= »center »] C’est la surprise générale à la biennale de l’art africain contemporain qui se déroule présentement au Sénégal. Le

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*