Zimbabwe : Le gouvernement introduit 4 nouvelles langues dans l’enseignement

Zimbabwe : Le gouvernement introduit 4 nouvelles langues dans l’enseignement
Le président zimbabwéen Robert Mugabe. Zimbabwe

Le président zimbabwéen Robert Mugabe en visite d’Etat à Pretoria le 8 avril 2015|AFP

Zimbabwe – Le gouvernement zimbabwéen a annoncé que le pays s’apprêtait à rendre obligatoire, l’enseignement du chinois, du français, du swahili et du portugais dans des écoles zimbabwéennes. Pour les autorités, ces quatre langues étrangères sont très utiles pour faire des affaires et communiquer en Afrique.

Si le gouvernement est enthousiaste, l’association des enseignants d’université (COLAZ) dénonce un projet illusoire.

Pour ces enseignants, le pays n’est pas encore prêt à appliquer la réforme annoncée par le gouvernement.

David Dzatsunga, un responsable de la COLAZ,  a qualifié la réforme d’hallucinante, se demandant s’il y a assez de professeurs pour enseigner toutes ces langues et si l’argent pour mettre en œuvre le nouveau programme est disponible.

« Avons-nous assez de professeurs pour enseigner toutes ces langues? D’où va venir l’argent alors que le gouvernement a déjà du mal à payer les professeurs des matières déjà au programme? », s’est demandé David Dzatsunga.

Selon le projet Les élèves du public auront aussi l’agriculture comme nouvelle matière au programme. Le changement n’attend plus qu’un feu vert du Conseil des ministres.

En plus de l’anglais, le shona et le ndebele sont les langues officielles au Zimbabwe. Les trois langues sont utilisées dans les activités économiques et administratives, en plus de treize langues vernaculaires minoritaires.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
EnseignementRobert Mugabezimbabwe

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Zimbabwe: Mugabe investi pour un sixième mandat

Au pouvoir depuis l’indépendance du Zimbabwe en 1980, Robert Mugabe a été investi en grande pompe jeudi pour un nouveau

Zimbabwe : Mugabe boycotte le sommet UE-Afrique à cause de l’absence de sa femme

[GARD align= »center »] C’est la semaine prochaine que se tiendra à Bruxelles, le Sommet UE-Afrique. Mais après que les autres pays

Deux journalistes arrêtés au Zimbabwe après un article sur la santé de Mugabe

[GARD align= »center »] La police zimbabwéenne a interpellé vendredi deux journalistes du principal journal indépendant du pays après la publication d’un

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*