Zimbabwe: le quotidien d’Etat se réjouit de la défaite de Clinton

[GARD align= »center »]

Le quotidien d'Etat zimbabwéen se réjouit de l'élection à la présidence des Etats-Unis de Donald Trump, dans un éditorial où il remercie le peuple américain de ne pas avoir élu la "belliciste" Hillary Clinton - ALEXANDER JOE

Le quotidien d’Etat zimbabwéen se réjouit de l’élection à la présidence des Etats-Unis de Donald Trump, dans un éditorial où il remercie le peuple américain de ne pas avoir élu la « belliciste » Hillary Clinton – ALEXANDER JOE

Le quotidien d’Etat zimbabwéen se réjouit jeudi de l’élection à la présidence des Etats-Unis de Donald Trump, dans un éditorial où il remercie le peuple américain de ne pas avoir élu la « belliciste » Hillary Clinton.

« Pour nous, au Zimbabwe, le combat destructeur (des Etats-Unis) s’est manifesté par des sanctions illégales contre le régime zimbabwéen (…) et le soutien d’activités de l’opposition et de guerres destructrices dans le monde entier », écrit The Herald.

« Si quiconque avait des doutes sur le désastre qu’une administration Clinton aurait annoncé pour le Zimbabwe, il n’a qu’à regarder les pleurs de l’opposition qui gémissent comme s’ils étaient endeuillés », poursuit le porte-voix du pouvoir zimbabwéen.

Le président Robert Mugabe, 92 ans, critique régulièrement les sanctions économiques imposées par Washington à son pays, à l’origine selon lui de sa désastreuse situation.

« Les mains d’Hillary sont couvertes de sang, de la République démocratique du Congo à la Libye. Nous remercions encore les Américains d’avoir éloigné cette belliciste du pouvoir », insiste l’éditorial du Herald.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
donald trumpHillary ClintonRobert Mugabeusa

[GARD align="center"]

Related Articles

Robert Mugabe : « L’occident a peur de moi »

Comment est-ce que le président zimbabwéen, Robert Mugabe conçoit son exclusion intempestives des rencontres internationales souvent organisées par l’Occident ? L’interrogation

Mugabe tient l’Occident responsable du non paiement des salaires des fonctionnaires

[GARD align= »center »] Le président zimbabwéen Robert Mugabe a rejeté vendredi sur les puissances occidentales la responsabilité du retard du paiement

Zimbabwe: la police va perquisitionner le domicile de l’ex-vice-présidente

[GARD align= »center »] La police zimbabwéenne a obtenu un mandat de perquisition pour enquêter sur les entreprises en lien avec l’ancienne

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*