Zimbabwe : Les fermiers blancs menacés d’expulsion par Mugabe

Zimbabwe : Les fermiers blancs menacés d’expulsion par Mugabe
Robert Mugabe, le président du Zimbabwe

Robert Mugabe, le président du Zimbabwe

Au Zimbabwe, les fermiers blancs sont de nouveau dans de beaux draps avec la dernière sortie de Robert Mugabe dans le cadre de la célébration de ses 91 ans. Le président Zimbabwéen pense que les agriculteurs blancs ont fait leur temps et   menacede les expulser.

Robert Mugabe est revenu ce week-end sur la réforme agraire dans son pays. Intervenant samedi à Victoria lors de la célébration de son 91ème anniversaire, il a indiqué devant des milliers de partisans et sympathisants que le pays n’avait plus besoin d’être guidé par les blancs.

«Non, nous n’avons pas besoin que l’homme blanc continue de nous guider. Nous sommes maintenant dotés des mêmes compétences», a-t-il dit.

Alors qu’il avait récemment reconnu des failles dans son système controversé de redistribution des terres, le président zimbabwéen a déclaré dans son discours d’une heure que l’occupation continue de 163 terres agricoles par des blancs était choquante. Il a ainsi promis de rééquilibrer la situation en procédant à de nouvelles expulsions de blancs.

La célébration de son 91e anniversaire de Robert Mugabe s’était déroulée dans un magnifique pavillon de luxe dans la cité balnéaire de Victoria.

Dirigeant controversé et constamment en bras de fer avec les puissances étrangères et surtout européennes et américaines, Robert Mugabe dirige de mains de fer le Zimbabwe depuis 1980.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
zimbabwe

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Zimbabwe : Morgan Tsvangirai refuse de démissionner

Le Premier ministre sortant du Zimbabwe et grand perdant des élections générales du 31 juillet dernier, Morgan Ysvangirai, a démenti

Zimbabwe : Le gouvernement introduit 4 nouvelles langues dans l’enseignement

Zimbabwe – Le gouvernement zimbabwéen a annoncé que le pays s’apprêtait à rendre obligatoire, l’enseignement du chinois, du français, du swahili et du portugais dans des écoles zimbabwéennes. Pour les autorités, ces quatre langues étrangères sont très utiles pour faire des affaires et communiquer en Afrique.

Zambie et Zimbabwe lancent un visa commun

[GARD align= »center »] Le Zimbabwe et la Zambie vont lancer à la fin du mois un visa commun destiné à promouvoir

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*