Zimbabwe: Mugabe de retour à Harare, »en pleine forme »

Zimbabwe: Mugabe de retour à Harare, »en pleine forme »

Robert Mugabe (G), le 12 avril 2012 à son arrivée à l'aéroport de Harare © AFP

Le président zimbabwéen Robert Mugabe, 88 ans, dont l’absence alimentait des spéculations sur son état de santé, est rentré jeudi d’une visite privée à Singapour et a été présenté comme « en pleine forme », a constaté un journaliste de l’AFP à l’aéroport international d’Harare.

Le vieux président a été accueilli à sa descente d’avion par plusieurs responsables du gouvernement et de la sécurité d’Etat, ainsi que la vice-présidente Joyce Mujuru, avec laquelle il s’est échangé quelques mots.

« Vous avez vu la réalité », a souligné devant la presse le ministre de l’Information Webster Shamu, en ajoutant que le président était « en pleine forme ».

Robert Mugabe avait été vu en public pour la dernière fois le 28 mars lors de la remise d’ordinateurs à une école primaire et la presse gouvernementale avait annoncé le 1er avril son départ pour Singapour.

Ces derniers jours, le gouvernement du Zimbabwe a dû démentir des informations de presse le disant mourant dans un hôpital de Singapour et sur le point de passer la main à un dur de son régime.

La santé de M. Mugabe – au pouvoir depuis 1980 – fait l’objet de nombreuses spéculations, alimentées notamment par un télégramme diplomatique américain de 2008 publié l’an dernier par WikiLeaks: le gouverneur de la banque centrale Gideon Gono aurait dit à l’ambassadeur des Etats-Unis de l’époque que M. Mugabe souffrait d’un cancer de la prostate et qu’il avait été informé par les médecins qu’il avait moins de cinq ans à vivre.

©AFP

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
Etatformemugabepleineprésidentsantésingapour

Related Articles

Les Somaliens privés d’argent par les règles bancaires antiterroristes

Destiné à enrayer le financement du terrorisme, le durcissement des règles bancaires américaines touche durement les Somaliens: parmi eux les

Laurent Gbagbo transféré à la CPI

Par Stéphanie Maupas L’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, sous le coup d’un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale (CPI), a été

Nicolas Sarkozy mardi en Libye

L’ex-président français Nicolas Sarkozy qui avait été le fer de lance de l’intervention de l’Otan en Libye contre le régime

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*