Zimbabwe : Robert Mugabe sans pitié pour le reste des fermiers blancs

Zimbabwe : Robert Mugabe sans pitié pour le reste des fermiers blancs

[GARD align= »center »]

Robert Mugabe, le président du Zimbabwe

Robert Mugabe, le président du Zimbabwe

Le président Robert Mugabe est sans sympathie avec les derniers fermiers blancs qui vivent encore au Zimbabwe.  Dans l’un de ses commentaires, Mugabe a cédé leurs terres aux populations noires.

« Nous sommes contre l’appropriation de nos terres par des Blancs, qu’il s’en aillent », a lancé le président zimbabwéen à ses partisans. « Ne soyez pas trop gentils envers les fermiers blancs. C’est notre terre, pas la leur », a ajouté le président Mugabe lors d’un rassemblement dans la province de Mashonaland Ouest, l’un des bastions traditionnels de l’Union nationale africaine du Zimbabwe (ZANU-FP).

[GARD align= »center »]

Des déclarations du chef de l’Etat zimbabwéen condamnées par le syndicat des fermiers blancs qui a jugé déplorables les tensions raciales qui ont refait surface dans le pays. Cette position de Mugabe cause de vives inquiétudes chez les fermiers blancs qui se disent prêt à aller de l’avant et à travailler avec le régime en place.

De l’autre côté, certains adversaires et détracteurs de M. Mugabé estiment que la réforme agraire du président, qui consiste à saisir la majorité des terres appartenant aux fermiers blancs, a conduit à l’effondrement de l’économie du pays entre 2000 et 2009. Stanley Kwenda, spécialiste du Zimbabwe à la BBC, s’est dit surpris des commentaires du président, étant donné que la réforme agraire mise en place par le gouvernement a officiellement pris fin il y deux ans.

[GARD align= »center »]

Il ne resterait que 100 à 150 fermiers blancs au Zimbabwe, selon Hendricks Olivier, directeur du syndicat national des cultivateurs.

Robert Mugabe, âgé de 90 ans, est à la tête du Zimbabwe depuis son indépendance en 1980.

©Oeildafrique.com 

[wp_ad_camp_4]

 


Tags assigned to this article:
zimbabwe

Related Articles

La jeunesse congolaise qui se dit conscientisée

Voici un reportage réaliser par Natelemi production avec le soutien de RM Communication. Il s’agit ici de la jeune congolaise

Guillaume Soro obtient un délai d’observation avant une suspension de l’Egypte par l’OIF

La réunion du Comité ad’hoc consultatif restreint sur l’Egypte a débuté en présence du Secrétaire Général de la Francophonie SEM

L’homosexualité, sujet de discorde politique au Zimbabwe

Alors que l’Ouganda a décidé d’interdire les ONG qui défendent les droits des homosexuels, au Zimbabwe, l’homosexualité devient de plus

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*