Zimbabwe: un américain risque une lourde peine pour le meurtre d’un lion

Zimbabwe: un américain risque une lourde peine pour le meurtre d’un lion
Le lion Cecil filmé dans sa réserve à Hwange (Zimbabwe) dans une vidéo postée le 9 juillet 2015 sur YouTube. (BRYAN ORFORD / YOUTUBE)

Le lion Cecil filmé dans sa réserve à Hwange (Zimbabwe) dans une vidéo postée le 9 juillet 2015 sur YouTube. (BRYAN ORFORD / YOUTUBE)

Le dentiste américain Walter James Palmer a comparu mercredi devant la justice zimbabwéenne dans l’affaire du meurtre du lion Cécil de 13 ans. C’était au cours d’un safari dans le cadre d’une étude de l’université d’Oxford visant à déterminer l’impact de la chasse aux trophées sur l’écologie et à mieux comprendre les conflits entre humains et animaux.

Le meurtre critiqué par les autorités zimbabwéennes défenseurs de la faune ne sera finalement pas impuni. Cecil, un lion de 13 ans à la crinière noire, emblématique symbole de pouvoir et de force, a été tué en début du mois de juillet. Ce qui était un grave revers pour les autorités de préservation du Zimbabwe et pour l’industrie du safari en particulier.

En effet, un grand nombre de touristes étrangers venaient à Hwange, une région qui accueille quelque 350 lions africains, pour s’émerveiller devant les lions mâles à crinière noire en liberté comme Cécil.

La condamnation a été unanime à travers le monde à la suite de l’annonce de la mort de ce lion, qui avait désormais atteint un âge avancé car l’espérance de vie des lions sauvages est de 14 ans. Le lion a été alors qui portait un collier dans le cadre

Le dentiste américain Walter James Palmer a été identifié comme le suspect qui aurait tué Cecil à coup de fusil avec l’aide de deux Zimbabwéens, un chasseur professionnel et un propriétaire de ferme, après avoir attiré le lion hors du Parc national de Hwange le 1er juillet dernier. Mercredi, ils ont comparu pour braconnage et le chasseur professionnel Theo Bronkhorst a été libéré sous caution pour 1 000 dollars USD.

Walter James Palmer et Theo Bronkhorst risquent de lourdes peines d’emprisonnement.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
lion Cecilzimbabwe

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Zimbabwe: la course à la succession de Mugabe s’accélère

[GARD align= »center »] Le parti au pouvoir au Zimbabwe a officialisé ce week-end la candidature du président Robert Mugabe à un

Deux journalistes arrêtés au Zimbabwe après un article sur la santé de Mugabe

[GARD align= »center »] La police zimbabwéenne a interpellé vendredi deux journalistes du principal journal indépendant du pays après la publication d’un

Zimbabwe : violentes échauffourées entre police et opposants

[GARD align= »center »] De violentes échauffourées ont éclaté vendredi dans le centre-ville de la capitale zimbabwéenne Harare entre la police et

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*