Zuma veut dépenser 18 millions d’euros pour rénover sa maison

Zuma veut dépenser 18 millions d’euros pour rénover sa maison
Zuma

Le président Jacob Zouma avec 3 de ses 4 femmes.

Le président sud-africain Jacob Zuma prévoit de dépenser 18 millions d’euros d’argent public pour faire rénover sa résidence rurale privée, à Nkandla au KwaZulu Natal, où vivent ses quatre épouses et ses enfants, selon un journal sud-africain.

Le président avait initialement annoncé qu’il paierait de sa poche la facture, mais selon des documents du Département des Travaux publics publié par le journal City Press, le chef de l’état sud-africain n’aurait à payer que 5% des travaux.

L’Etat sud-africain maintient déjà les résidences d’état utilisées par le président dans la capitale Pretoria, et à Cape Town.

Ces révélations pourraient accroître la pression sur Jacob Zuma, déjà critiqué pour la crise sociale dans le secteur minier, le massacre de Marikana, et les incertitudes qui planent sur l’économie sud-africaine, avant le congrès de l’ANC, le parti au pouvoir, en décembre.

Jacob Zuma brigue un second mandat à la tête de l’ANC.

La rénovation de la résidence privée, entamée en 2010, devrait inclure la construction d’un héliport, d’une clinique pour le président et sa famille, 10 maisons pour le service de sécurité, un parking souterrain, des plaines de jeu et un centre pour visiteurs.

Selon le Mail & Guardian, chacune des épouses de Jacob Zuma disposerait de sa propre hute, équipée, et reliée à une maison centrale par des couloirs souterrains.

Le Département des Travaux publics ne confirme pas les chiffres avancés, mais a ouvert une enquête sur la manière dont City Press a obtenu les documents qualifiés de “top secret”.

Le porte-parole de Jacob Zuma ne confirme pas le montant de la rénovation, mais selon lui, le président n’a pas à payer pour le logement de son service de sécurité et de ses invités.

“Que faites-vous quand le président Obama ou un chef d’Etat africain vient en visite?”, a t-il déclaré au quotidien britannique Daily Telegraph.

“Les équipes de sécurité et médicales sont à l’intérieur de ce complexe mais elles ne peuvent pas loger dans le même maison que sa famille”.

Lindiwe Mazibuko, chef du parti d’opposition Democratic Alliance au parlement, a dénoncé “l’enrichissement personnel” du président.



Related Articles

Nigeria: « des dizaines de morts » dans l’explosion d’un complexe gazier

[GARD align= »center »] Une forte explosion survenue jeudi dans un complexe gazier du sud du Nigeria a provoqué un violent incendie,

Mali: tirs à Kati, ville-garnison abritant le QG de l’ex-junte au pouvoir

BAMAKO – Des tirs nourris ont été échangés lundi soir à Bamako entre d’ex-putschistes et la garde présidentielle, loyale à

Nigeria : un ex-ministre condamnée à rembourser 140 millions d’euros à l’Etat

[GARD align= »center »] La Haute Cour fédérale de Lagos a ordonné jeudi la confiscation définitive de la somme de 153 millions

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*